1 adolescente sur 5 a déjà tenté de se suicider

Selon une étude français, près de 21 % des jeunes filles ont déjà tenté de mettre fin à leurs jours. Du côté des garçons, ils seraient 9 % à avoir essayé.

0
4241
21 % des filles et 9 % des garçons auraient déjà tenté de se suicider ©ThinkStock

Ce chiffre fait froid dans le dos. A l’âge de 15 ans, près de 21 % des filles et 9 % des garçons auraient déjà tenté de se suicider. Ces chiffres, publiés mercredi 5 février lors de la journée nationale de prévention du suicide, ont été relayés par la revue de formation médicale Le Concours médical.

Pour calculer de telles proportions, la faculté de médecine et l’Institut universitaire de santé public de Poitiers ainsi que l’Observatoire régional de la santé d’Alsace, ont rencontré 1 817 adolescents âgés de 15 ans tirés au sort parmi 171 établissements scolaires du Poitou-Charentes et d’Alsace. Pendant leurs entretiens avec les chercheurs, ces jeunes ont dû répondre à la question suivante : « Au cours de ces douze derniers mois, as-tu tenté de te suicider ? ». 20,9 % des filles et 8,8 % des garçons ont répondu de manière positive, sans préciser à « quel point » ils ont essayé. Les chiffres étaient les mêmes dans les deux régions.

Tentative de suicide : des chiffres en hausse

Ce qui inquiète le plus les chercheurs, c’est que ces chiffres sont en hausse constante. En 1993, 9 % des filles déclaraient avoir tenté de se suicider. En 1999, 14,6 % et en 2012 20,9 %. Même chose du côté des garçons : 4 % en 1993, 7,5 % en 1999 et 8,8 % en 2012. « Le problème, c’est que depuis quelques années il y a une grande banalisation de tous ces passages à l’acte. On considère que c’est simplement une crise d’adolescence et pas un signe de grande souffrance », regrette le psychiatre Xavier Pommeraud au micro d’Europe 1. Coma éthylique, fugue et scarification sont donc autant de potentiels signes avant-coureurs à ne pas prendre à la légère.

Mathilde Bourge