5 choses à savoir pour voyager avec Medor

0
121
Voyage et animaux
Connaissez vous tous vos droits et obligations envers vos animaux

Vous ne voulez pas vous séparer de votre animal de compagnie pendant vos vacances. Si vous passer la frontière, certaines formalités sont indispensables

Par Carole Caillaud

 Tatouage de mise

En France, chiens et chats ont l’obligation d’être identifiés par tatouage ou puce électronique ou les deux. Mais si vous voyagez en Europe votre chien doit être obligatoirement identifié par une puce. Le numéro d’identification est enregistré sur le fichier national canin ou félin qui pourra vous contacter en cas de perte ou de fugue de votre animal. Les chiens doivent être identifiés dès 4 mois et les chats 7 mois. Même si cela est recommandé, aucun vaccin n’est obligatoire en France sauf la rage pour les chiens dangereux (catégories 1 et 2). En revanche, le vaccin contre la rage est obligatoire si votre animal (chien, chat, furet, rat…) est amené à voyager hors du territoire français.

Pour passer la frontière, passeport obligatoire

Un chien ou un chat qui voyage hors de nos frontières doit disposer d’un passeport établi par un vétérinaire agréé. Ce document certifie que votre animal est identifié par une puce électronique et qu’il est vacciné contre la rage. Valable 5 ans, il coute environ 10 €. D’autres documents peuvent être exigés selon les pays. Ainsi en Europe, le Royaume Uni, l’Irlande, Malte et la Suède exigent que l’animal soit également traité contre les vers avant son départ. Hors de l’Union européenne, d’autres conditions peuvent être imposées. Par exemple, le Maroc exige la présentation d’un certificat sanitaire établi par un vétérinaire. Renseignez-vous auprès de l’ambassade du pays où vous vous rendez.

Le billet de train sinon rien

Oui. Vous devez vous acquitter d’un billet à tarif réduit 50% pour votre animal. Les chiens de moins de 6 kg sont admis à condition d’être dans un panier et au delà ils doivent être tenus en laisse, stationner dans le couloir et être muselés. Attention, si les voyageurs sont incommodés, ils peuvent demander au contrôleur de faire déplacer l’animal.

En avion, direction la soute

Les conditions varient selon les compagnieset les destinations.En général, les animaux de plus de 6 kg (et moins de 75 kg), voyagent en soute dans une caisse que vous devez fournir conformément aux exigences de la compagnie. Sur Air France, par exemple, seules les caisses « coque », en plastique rigide ou fibre de verre, fermées par des rivets sont acceptées. La soute dans laquelle ils sont transportés est éclairée, chauffée et pressurisée.

 

A l’hôtel,prévoir un supplément

Un hôtelier ou un gérant de camping est libre d’accepter ou non un chien dans son établissement et peut vous imposer un supplément entre 3 et 10€ par jour. Ne le laissez pas seul dans votre chambre ou votre tente et tenez-le en laisse. A la plage, le maire peut interdire l’accès aux chiens sous peine d’amende ou les autoriser seulement à certaines heures (tôt le matin et le soir).