5 questions sur le Salon de l’Agriculture 2016

La 53ème édition du Salon de l’Agriculture donne son top départ ce samedi, Porte de Versailles à Paris. Du 27 février au 6 mars, près de 700 mille visiteurs seront attendus. Comment s’y rendre ? Quoi voir ? On fait le point.

0
2465
5 questions sur le Salon de l’agriculture 2016 ©Salon de l'agriculture

C’est parti ! La 53ème édition du Salon international de l’Agriculture ouvre ses portes ce samedi au parc des expositions de Paris Porte de Versailles, pour neuf jours de découverte agricole. Près de 700 mille visiteurs sont attendus dans les allées de la grande foire, dont le thème est cette année « Agriculture et alimentation citoyenne ». Les visiteurs venus des quatre coins de France pourront s’immerger dans quatre univers : élevages et ses filières, produits des régions du monde, cultures et filières végétales et métiers, et service de l’agriculture. Entre le célèbre Concours Général Agricole et les 1 200 exposants répartis dans sept halls d’exposition, il y aura de quoi faire.

Où acheter les billets ?

Pas de billet, pas d’entrée. Pour avoir accès à « la plus grande ferme de France », vous pouvez acheter votre billet sur place, mais vous risquez de faire une longue file d’attente, notamment lors des premiers jours de l’ouverture du Salon. C’est pourquoi, le mieux est de l’acheter directement en ligne sur le site Internet, ici.

Côté tarifs, il vous en coûtera 13 euros en plein tarif et 6 euros pour un enfant âgé entre 6 et 12 ans. Le Salon ouvrira de 9 heures à 19 heures.

Comment s’y rendre ?

Plusieurs possibilités s’offrent à vous. Si vous venez en transport en commun, vous pouvez prendre la ligne 8 du métro et descendre au terminus « Balard » ou bien la ligne 12 et s’arrêter à « Porte de Versailles ». En tramway, vous avez la ligne T2 qui dessert l’arrêt « Porte de Versailles », mais aussi la ligne T3a. Enfin, vous avez le bus 39 ou 80.

Pour celles et ceux qui optent pour la voiture :

– Depuis les autoroute A1, A3, A14 et A15 : prendre direction Pars, accès par le périphérique Ouest

– Depuis les autoroutes A3, A4, A6, A10 : prendre direction Paris, accès par le périphérique Sud

– Depuis le périphérique : Sortie Porte de Versailles.

Pour le stationnement, plusieurs parkings sont à votre disposition. Ils sont situés aux portes C, F et R. Ces derniers sont plutôt recommandés si vous ne voulez pas perdre de temps à chercher une place dans les rues proches du parc. Elles risquent d’être saturées. Et gare aux mauvaises places ! La police et la fourrière risquent d’être présentes. Ce serait dommage d’aller chercher votre véhicule à la fourrière et d’écoper d’une amende après une longue journée au Salon.

Où voir les animaux et déguster les produits ?

– Pour voir les ovins, les caprins, les bovins, les porcins, et la star du Salon Cerise : rendez-vous au pavillon 1

– Pour découvrir l’univers des « Cultures et Filières Végétales – Jardin et Aménagement –Jardin et Produits » : hall 2.2

– Pour déguster les produits de l’Hexagone et d’outre-mer : pavillon 3 et 7.1

– L’aviculture et la basse-cour : pavillon 4

– Les chiens et les chats : pavillon 5

– Pour découvrir les délices et les élevages du monde : pavillon 5.2 et 5.3

– Les équins et les asins : pavillon 6

Un plan vous sera distribué à l’entrée pour ne pas vous perdre. 

Quels sont les ateliers et démonstrations à ne pas manquer ?

Jusqu’au 6 mars, le Salon de l’Agriculture expose d’innombrables produits du terroir, accueille les traditionnels défilés d’animaux de race et propose des ateliers et des démonstrations. Nous avons sélectionné pour vous certaines activités à ne pas manquer. 

– Explorer une ruche géante. Pour la première fois au Salon de l’agriculture, une ruche géante vitrée de 2 mètres de haut, baptisée Api-mobile, prendra place dans le pavillon des régions de France du 1er au 3 mars. Deux apiculteurs expliqueront le fonctionnement de la ruche et présenteront la reine et le rôle de chacune des abeilles.

– Admirer l’égérie du Salon, Cerise. Rendez-vous dans le pavillon 1 et préparez votre appareil photo. La star, c’est elle !

– Assister à la naissance des poussins. Comme tous les ans, ce spectacle ravira petits et grands. Rendez-vous pavillon 4. L’idéal est de se rendre le matin. 

– Voyage au cœur de la filière viande. Présentée pour la première fois au Salon, cette expérience inédite propose aux visiteurs une immersion sonore et visuelle en 3D au sein d’une galerie de 10 mètres de long. Une innovation technologie qui permet de vivre une expérience inédite : celle de parcourir des lieux emblématiques de la filière tout en s’imprégnant de l’ambiance qui leur est si caractéristique. Vous pourrez pénétrer à l’intérieur de ce tunnel immersif et vous vous retrouverez transporté visuellement au sein d’élevages, de marchés aux bestiaux, d’ateliers de découpe et de transformation de la viande, de rayons de boucherie de supermarchés, de cuisines collectives ou de boucheries artisanales.

– L’Odyssée végétale. Situé au pavillon 2, cet espace présente les différentes étapes du cycle du végétale, des semences à la récolte, en passant par la transformation. Vous pourrez jouer au « Bingo des semences » pour découvrir les variétés, escalader un mur végétal, monter à bord d’une moissonneuse-batteuse au côté d’un agriculteur ou encore observer les plantes avec des lunettes connectées.

– Apprendre à lutter contre le gaspillage alimentaire. Sur le stand FNSEA dans le pavillon 4, des ateliers smoothies vous seront proposés. Vous pourrez aussi assister à une compétition entre 19 blogueurs culinaires. Ces derniers relèveront le défi « Pimp ma Conserve » et devront composer un repas pour une famille de 4 personnes. À chacun d’être le plus original avec les mêmes produits de base : des boîtes de conserve de plats cuisinés, de poissons et de fruits.

– Atelier jardinage et compost au pavillon 4.

– Découvrir la fabrication du gruyère AOP. Pour la deuxième fois au Salon, le gruyère AOP installera un coin de fabrication. Vous pourrez assister, tous les jours entre 10 heures et 15 heures, à la fabrication du fromage dans un véritable chaudron en cuivre. Pavillon 5.2.

Que faire d’insolite ?

Parmi toutes les animations proposées, certaines sont particulièrement originales :

– Savourer du cerf de Nouvelle-Calédonie. Envie d’une expérience culinaire insolite ? Chaque jour sur le stand de la Nouvelle-Calédonie, pavillon 7.1, des dégustations de viande de cerf grillée vous seront proposées.

– Déguster du blanc de kiwi. Une jeune start-up vous proposera une dégustation de vin…au kiwi ! Une boisson unique, innovante et qui lutte contre le gâchis alimentaire. Attention, cette dégustation est réservée aux adultes. Le premier verre est gratuit. Rendez-vous au pavillon 3, stand G 102.

– Découvrir les secrets insoupçonnés de l’autruche. Outre sa viande, savez-vous que ce volatile est aussi un allié pour votre peau ? On le retrouve désormais dans plusieurs produits cosmétiques. À découvrir au stand A 089, pavillon 5.

Retrouvez tout le programme ici. Bonne visite !

Lire aussi : Salon de l’Agriculture : 50 ans d’histoire en images

Marine Vautrin