500 € d’amende pour avoir menacé de mort Sarkozy

Un homme de 55 ans a été condamné, lundi 1er octobre, à une amende de 500 euros avec sursis pour avoir envoyé une menace de mort par mail à Nicolas Sarkozy, en avril dernier.

0
2314
Un homme de 55 ans, ivre, a envoyé une menace de mort par mail à Nicolas Sarkozy, le 6 avril dernier. ©Sipa

500 euros avec sursis : voici le prix à payer quand on envoie une menace de mort par courriel au président de la République, en France. C’est en tout cas l’amende à laquelle a été condamné, hier, par le tribunal correctionnel d’Albertville, un homme de 55 ans. Un soir d’ivresse, l’individu a cliqué un peu trop vite sur la touche « envoyer » de sa boîte mail. Le message dont il est question était adressé à Nicolas Sarkozy, alors chef de l’État au moment des faits, le 6 avril dernier, et disait en susbtance ces quelques mots : « Nicolas, les mains sales et pleines de sang, on aura ta peau  ainsi qu’à toute la bourgeoisie…»

Lorsque les services de correspondance de la présidence de la République constatent ce mail, porteur de menace de mort, c’est le branle-bas de combat à l’Elysée. Une équipe de la brigade anti-terroriste de Paris se rend illico chez l’expéditeur malveillant… à Moûtiers, en Savoie. L’homme réalise sa bêtise.

Il a déclaré, devant le tribunal : « Je suis honteux de ce que j’ai fait. Cela a été pour moi un exutoire pour dire des choses que je n’arrivais pas à dire à mon père ». La procureure, qui a rappelé qu’il avait aussi ingéré douze bières avant d’envoyer sa missive, avait requis une peine d’un à deux mois de prison avec sursis.

Thomas Levy