9,4 millions de médicaments contrefaits saisis par Interpol

Interpol vient de saisir plus de 9 millions de médicaments contrefaits. L'organisation internationale a mené son opération dans une centaine de pays.

0
1380
En France, les douanes ont saisi près de 594 000 médicaments contrefaits. ©ShutterStock

Lors d’une vaste opération menée simultanément dans 111 pays, Interpol a saisi 9,4 millions de médicaments contrefaits ou faux, a annoncé hier à Lyon l’organisation, en charge de la coopération policière internationale. Des produits potentiellement mortels « d’une valeur supérieure à 36 millions de dollars (environ 26,4 millions d’euros) », précise-t-elle dans un communiqué.

Médicaments contrefaits : 10 600 sites internet de vente fermés

Dans le cadre de son opération – baptisée « Pangea VII » -, Interpol a réalisé 237 arrestations à travers le monde. Réalisée du 13 au 20 mai, la mission ciblait les sites internet de vente. 1 235 enquêtes ont été ouvertes au cours de cette période et 19 000 publicités pour des médicaments illicites ont été supprimées. Au total, les autorités ont fermé plus de 10 600 sites internet de vente. Par ailleurs, trois laboratoires ont été démantelés en Colombie.

En France, les douanes ont saisi près de 594 000 médicaments contrefaits, dont plus de 486 000 à Roissy.

Parmi les produits saisis, on retrouve des traitements contre le cancer, des anticholestérols, des médicaments contre le rhume ou la toux mais aussi des lentilles de contact, des comprimés contre les troubles de l’érection et des pilules amincissantes. Environ soixante types de produits ont été répertoriés.

Ce n’est pas la première fois qu’Interpol mène ce genre de mission. L’an dernier, l’organisation avait saisi 9,8 millions de médicaments mais l’opération ne touchait pas autant de pays.

Sur le même thème :

Lire aussi : Contrefaçon – Les faux médicaments gagnent du terrain

Lire aussi : Médicaments – Les Français ont moins confiance

Damien Rigat