À quel âge cesse-t-on de croire au Père Noël ?

Le Père Noël est démasqué de plus en plus tôt. Selon une récente enquête, les petits Français découvrent la vérité à l’âge de 6 ans et 8 mois en moyenne.

0
2064
À quel âge cesse-t-on de croire au Père Noël ? ©ShutterStock

À l’approche de Noël, les parents s’efforcent de garder le secret et tentent de faire croire à leurs petites têtes blondes que le Monsieur à la barbe blanche prépare en ce moment, au Pôle Nord, tous les cadeaux. Toutefois, il se pourrait que vos enfants connaissent déjà la vérité. Selon une récente étude du groupe américain HMA!, menée auprès de 2002 parents de l’Hexagone et révélée par Le Parisien, les petits Français démasquent le Père Noël de plus en plus tôt, soit à l’âge de 6 ans et 8 mois en moyenne, contre 7 ans et demi, il y a un peu plus de 20 ans.

En France, il existe toutefois des disparités entre les grandes villes. Et c’est à Lille que la croyance est la plus longue. Les jeunes Lillois croient au Père Noël jusqu’à 7 ans et 2 ans contre 6 ans et 9 mois à Paris, 6 ans et 8 mois à Marseille, et 6 ans et 7 mois à Lyon. Les petits Bordelais, eux, cessent d’y croire à seulement 6 ans et 4 mois en moyenne.

Les Allemands sont les plus précoces

L’étude s’est également tournée vers les autres pays du globe. C’est au Canada et aux États-Unis que le secret est le plus longtemps gardé. Les jeunes Canadiens ne découvrent le pot aux roses qu’à 7 ans et demi en moyenne et les petits Américains qu’à 7 ans et 2 mois. Les jeunes Brésiliens conservent l’illusion du gros Monsieur à la barbe blanche jusqu’à l’âge de 7 ans. En Europe, les petits Anglais apprennent la vérité au même âge que les Français, soit à 6 ans et 8 mois. Mais c’est en Allemagne que la légende du Père Noël est brisée le plus tôt, à l’âge de 6 et demi !

Garder ce précieux secret est en effet difficile, surtout lorsqu’il est dévoilé par les camarades de la cour de récré, les frères et sœurs ou bien par les nombreuses publicités à la télévision. Internet est aussi pointé du doigt. Selon l’étude, près de 10% des jeunes Français reconnaissent avoir découvert la vérité sur le Net. Conseil : éloignez les enfants des écrans !

Lire aussi :

Sapin de Noël : faites le bon choix !

– Père Noël : il n’est pas celui qu’on croit

Justine Dupuy