Achetez en très, très gros !

Pour faire baisser les prix de vos courses, mieux vaut acheter certaines promotions en très gros volume. Découvrez une méthode originale !

0
1361
Achetez en très, très gros ! ©ShutterStock

Les enquêtes Budget de famille de l’Insee dévoilent le poids des grands postes de consommation du budget des Français. L’alimentation est en seconde place, après les transports. Hors alcool, elle représente 16,4 % des dépenses, une part qui monte à 18,2% pour les 20% les plus modestes et qui descend à 14,2% chez les 20% les plus riches. Tenter de faire baisser vos dépenses d’alimentation aurait donc un impact positif fort sur votre budget, de quoi améliorer à terme les fins de mois ou votre capacité à épargner.

Avant d’expliquer notre méthode originale d’achat en gros, attardons-nous sur la technique de merchandising utilisée par tous les supermarchés. N’appliquant pas un taux de marge identique sur tous leurs produits, ils vous appâtent avec des promotions sur lesquelles ils réalisent une marge très faible et implantent juste à côté d’autres denrées alléchantes à forte marge. Donc, en achetant un produit sur lequel le supermarché marge très peu, voire pas du tout, vous faites une bonne affaire ; quand vous craquez pour un produit à forte marge, c’est le magasin qui fait une bonne affaire ! Pour faire des économies, de nombreux clients tentent logiquement de faire baisser le montant de leurs courses en remplissant leur Caddie avec des promotions. Mais ce ne sont pas toujours les produits qui nous plaisent qui sont bradés et on risque d’acheter des produits qu’on ne connaît pas, pas forcément bons, dont on n’avait pas vraiment besoin et dont on ne sait pas le prix de vente habituel d’où une difficulté à évaluer l’intérêt de l’offre promotionnelle proposée. La technique qui consiste à acheter le produit en promotion de chaque rayon visité n’est donc pas très efficace.

L’achat en gros de certaines promotions bien spécifiques peut contribuer à réduire la facture annuelle. Une méthode simple que très peu de Français appliquent à une échelle suffisamment grande, faute d’avoir réfléchi à une vraie stratégie d’achat. Que font les consommateurs lorsqu’un des produits qu’ils achètent régulièrement est en promotion ? Au mieux, ils ajoutent un second produit identique dans leur Caddie ou optent pour le pack «3 pour le prix de 2». Lorsqu’il s’agit d’un produit qu’ils consomment régulièrement et à DLC longue, ils devraient en fait frapper beaucoup plus fort et dévaliser le rayon. Selon une étude Nielsen Scantrack, 19,9% des produits de nos Caddies sont des promotions.

Achetez-en pour un an !

Notre méthode d’achat des promotions vise à tripler cette proportion sur l’année, tout en achetant uniquement vos produits habituels. Voici la technique : lorsqu’un produit que vous consommez très régulièrement et à DLC longue est bradé en magasin, achetez-en pour un an ! Oui, un an ! Prenons un exemple : l’huile d’olive que vous utilisez est en promotion. Votre foyer en consomme une bouteille par mois. Son prix habituel est 8,90 euros. Si elle est proposée en promo à 
6,90 euros, achetez-en 12 bouteilles ! Vous réalisez alors une économie de 2 euros x 12, soit 24 euros sur l’année. Certains jugeront cette économie annuelle négligeable, mais il ne s’agit ici que de votre consommation d’huile d’olive.

La même opération « d’achat en très très gros » et en promo doit être répétée sur tous les produits à DLC longue (plus de 18 mois) que vous consommez tout au long de l’année. Faites les comptes ! Entre les produits d’entretien comme la lessive, les tablettes du lave-vaisselle, les produits d’hygiène comme les gels douche, les shampoings ou les brosses à dents, les bouteilles d’eau, d’alcool ou de jus de fruits et les produits alimentaires comme les conserves, si vous arrivez à économiser une vingtaine d’euros par an sur chacun des produits à DLC très longue que vous consommez, le total annuel est impressionnant.

Évaluez votre consommation mensuelle

Pendant un mois, suivez la consommation de tous vos produits fétiches à DLC très longue ou sans DLC. Ouvrez vos placards pour les identifier et pour vérifier la durée des DLC ! Estimez votre consommation mensuelle de lessive,
 de ketchup, de mousse à raser, d’huile, de gel douche,
 de vin, de bière, etc. À la fin du mois, multipliez cette consommation par 12 afin de lister sur une feuille ou
 dans un fichier Excel votre consommation annuelle 
pour chacun des produits.

Relevez les prix des produits que vous aimez


Connaître le prix moyen de ces produits est crucial. Gardez vos tickets de caisse ou reprenez les anciens si vous les avez ! Consultez quiestlemoinscher.com ou les sites des supermarchés en ligne. Grâce à ce relevé de prix, lorsqu’une promotion sur un des produits de votre liste apparaîtra, vous serez à même d’évaluer son intérêt. La très grosse promotion n’arrive que lorsque le producteur et le distributeur s’accordent et que les deux rognent sur leur marge. Dans de nombreuses promotions, seul l’un des deux acteurs joue le jeu.

Achetez en très gros les promotions

Une fois votre consommation estimée, dès qu’une promo intéressante a lieu sur un des produits de la liste, achetez-en pour une année ! Prenez 15 dentifrices, 19 gels douches… L’évaluation précise et préalable de vos besoins se révèle alors cruciale car les premières fois, vous aurez l’impression d’acheter trop. Pourtant, si vos calculs sont bons, vous consommerez bien tous ces produits pendant l’année à venir.

Suivez vos stocks

Une fois la méthode mise en place, faites régulièrement un tour dans votre réserve pour voir si vous allez manquer d’un produit d’ici deux à quatre mois. Dans ce cas, commencez à guetter une nouvelle promotion sur ce produit et quand elle arrive, reconstituez votre année de stock. À terme, vous allez constater que cette méthode permet aussi d’aller moins souvent au supermarché, une autre source d’économies.

Lire aussi : 20 astuces pour augmenter votre pouvoir d’achat

Florent Gaillard