masquer
Fraude

Bac : des détecteurs de portable pour lutter contre la triche

Le 18/06/2012 à 14:27:54
Vues : 1018 fois JE REAGIS

Est-ce que le scandale de l'épreuve de maths du bac de l'année dernière va se réitérer ? Le ministère prend en tout cas toutes les précautions nécessaires pour éviter le scandale.

Il est bien loin le temps où les élèves faisaient preuve d’imagination pour tricher au baccalauréat ! Des antisèches dans les semelles des chaussures, des papiers glissés dans la trousse ou des statistiques écrites sur sa gomme… tout ça est bien fini.

Aujourd’hui, pas besoin de se casser la tête avec de nombreux stratagèmes, puisque les portables, et surtout les smartphones, sont là pour répondre à tout.

A bas les smartphones

Le ministère l’a donc annoncé ; afin d’éviter que le scandale de l’année dernière ne se réitère, des détecteurs de smartphones vont être placés dans certains établissements. On ignore cependant quelles écoles sont concernées et combien elles sont, mais les élèves vont maintenant y réfléchir à deux fois avant de planquer leurs portables dans les toilettes pour aller vérifier une réponse durant la pause pipi !

Pour le petit rappel, tricher à un examen est sévèrement puni ! La sanction peut aller du blâme à l’exclusion durant 5 ans de tout établissement public du supérieur, voire à l’exclusion définitive… à bon entendeur !

Par Mathilde Bourge

Top articles
Réagir à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image
Vidéo Buzz
Le robot Nao remplace ainsi les spots vidéos que l'on voit fréquemment dans les grandes enseignes, au rayon bricolage la plupart du temps. - crédit photo : Christophe Séfrin

VIDÉO - Darty embauche Nao le robot

lire la vidéo