masquer
Paradis fiscaux

Evasion fiscale : Noah et Forget donnent leur avis

Le 19/06/2012 à 18:42:10
Vues : 1561 fois JE REAGIS

Yannick Noah et Guy Forget ont été entendus ce matin par la commission d’enquête sur l’évasion fiscale au sujet de leur exil à l’étranger. Les deux tennismen plaident l’optimisation de patrimoine et non la simple évasion fiscale.

La carrière d’un tennisman est de courte durée et les revenus amassés ne suffisent pas pour se mettre à l’abri. Voilà l’argument mis en avant par Guy Forget, capitaine de l’équipe de France, pour justifier son exil pour la Suisse.

Une commission d’enquête du Sénat pour interroger Yannick Noah et Guy Forget

Cela fait près de vingt ans que Guy Forget a quitté la France au profit de la Suisse. Selon lui, ce n’est pas de l’évasion fiscale mais bien une façon d’éviter le système de la double imposition. Les tennismen ont une carrière courte qui ne leur permet de mettre suffisamment de côté pour pouvoir vivre tranquillement ensuite. Il a donc agi de manière à optimiser son patrimoine. Le but n’était pas de frauder. D’après lui, seuls les 120 meilleurs joueurs du circuit peuvent « rentrer dans leurs frais ».

Yannick Noah, quant à lui, a connu un exil d’une courte durée : trois ans. Dès sa retraite sportive, le tennisman a quitté la France pour la Suisse par « peur du lendemain ». Cependant il revient rapidement en France. Il explique qu’il gagne son argent en France grâce au public français. Pour lui, il est donc logique de payer ses impôts dans l'Hexagone.

Yannick Noah et Guy Forget donnent leur avis au Sénat sur une proposition de loi

La commission d’enquête n’était pas réunie pour examiner les dossiers fiscaux des deux anciens capitaines de l’équipe de France de tennis. Ils ont même été amenés à donner leur avis sur la proposition de loi visant à imposer à 75 % les revenus excédant un million d’euros.

Yannick Noah la trouve complètement juste. « Il me semble juste que quelqu’un qui gagne autant d’argent soit amené à partager », précise-t-il. Guy Forget, lui, tient à rappeler que le tennis est très encadré en matière de fiscalité.

Cette commission pourrait bien déboucher sur une proposition de loi qui pourrait permettre à tout le monde de s’y retrouver, aussi bien les sportifs qui ne seront plus obligés de quitter la France, mais aussi l’Etat qui ne verrait plus ses fortunes partir à l’étranger. Sinon, David Cameron s'est dit prêt à accueillir les exilés français en Grande-Bretagne.

Par Yves Regnault

Top articles
Réagir à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image
Vidéo Buzz
Nicolas Bedos, invité d'Un Soir à la Tour Eiffel, a fait une révélation fracassante...

VIDÉO – Bedos et Trierweiler amoureux : la grosse blague !

lire la vidéo