masquer
Réforme

La retraite à 60 ans, c’est pour bientôt

Le 01/06/2012 à 07:19:05
Vues : 2394 fois JE REAGIS

Le Gouvernement voudrait régler la question de la retraite à 60 ans assez rapidement. En effet il vient d'annoncer que sa décision sera rendue avant les élections législatives.

C’est un membre de la délégation de Force Ouvrière (FO) qui a vendu la mèche le premier. La question de la retraite à 60 ans sera bientôt tranchée et on saura qui est concerné. Le Gouvernement devrait en effet préciser, les "publics concernés" par le futur décret sur la retraite, lors du prochain conseil des ministres a indiqué à l'AFP un membre FO qui avait été reçu jeudi par la ministre des Affaires sociales Marisol Touraine.

Il devrait y avoir "vraisemblablement une annonce pour le prochain conseil des ministres sur les publics concernés par le décret", a ainsi déclaré Philippe Pihet, spécialiste retraites à FO. De plus et pour confirmer l’annonce de Philippe Pihet, Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales a déclaré, jeudi, sur Canal + que "le contenu" du décret sur le retour partiel à la retraite à 60 ans sera "annoncé avant les législatives". Cependant elle n’a pas précisé s'il s'agissait du premier ou du second tour.

Le public concerné par la retraite à 60 ans

Dès sa campagne électorale, François Hollande avait fait de la retraite à 60 ans un des points majeurs de sa candidature. Et maintenant qu’il est le nouveau Président de la République tous les regards sont braqués sur sa promesse de permettre aux personnes ayant commencé à travailler à 18 ou 19 ans et ayant cotisé pendant 41 ou 41,5 ans de partir à la retraite à taux plein à 60 ans, sans attendre les 62 ans, qui est le nouvel âge légal de départ depuis la loi de novembre 2010.

L’équipe de campagne de François Hollande avait alors, avant son élection, estimé le nombre de personnes concernées et le chiffre s’élevait à 150 000. Mais le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a, quant à lui, parlé 100 000 personnes concernées par le décret.

Marisol Touraine a affirmé que le dispositif, tel qu'initialement envisagé, coûterait un peu moins en 2017, que l’enveloppe de 5 milliards d’euros alloué au Premier ministre et qu’il s’est engagé à ne pas dépasser.

Par Maëla Priolet

Top articles
Réagir à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image
Vidéo Buzz
Éternuement en avion - La propagation impressionnante des particules serait liée aux différents systèmes de ventilation présents dans les appareils. - crédit photo : Ansysinc

VIDÉO – Avion : un passager éternue ? Couvrez-vous !

lire la vidéo