masquer
Psycho

Magnotta, Holmes… comment sont-elles devenues fans ?

Le 19/09/2012 à 13:58:46
Vues : 7985 fois 9 REACTIONS

Ils s’appellent James Holmes ou encore Luka Rocco Magnotta. Ils ont commis des meurtres inconcevables et pourtant, une minorité de personnes leur voue un véritable culte qui tourne parfois à l’obsession. Comment cela est-possible ? Explications de psychiatres.

Magnotta, Holmes… comment sont-elles devenues fans ?

Les noms de James Holmes et Luka Rocco Magnotta vous évoquent sûrement quelque chose. Le « Joker » et le « dépeceur de Montréal », comme on les surnomme dans la presse, suscitent généralement la peur et l’incompréhension.

Si de telles réactions semblent naturelles, pour certains, elles sont complètement dépassées. En effet, depuis quelques mois déjà, des groupes de fans Facebook, des comptes Tumblr et des blogs ont émergé sur la toile, défendant ces criminels, clamant leur innocence et souhaitant leur libération.

La plupart des adhérents sont des jeunes filles, âgées de 15 à 25 ans, qui voient en ces hommes des objets de désir et de fascination. Elles les trouvent « beaux », « intelligents », souhaitent les défendre et sont prêtes à tout pour prouver au reste du monde que leurs « chouchous » sont en réalité des êtres incompris. Alors, passade d’adolescentes ou jeunes femmes pouvant être dangereuses ? Le psychiatre Claude Ranval tente d’expliquer ce phénomène qui reste rare et qui porte un nom : l’hybristophilie.

Le syndrome « Bonnie & Clyde »

Sous ce nom compliqué se cache un fait bien réel : celui d’aimer, ou du moins d’être attiré, par une personne ayant commis des crimes. Et généralement, plus le délit est inconcevable, plus la personne suscite de l’engouement, de l’excitation.

Egalement appelé le syndrome de « Bonnie & Clyde », il peut, selon le Dr Ranval, tomber sur « n’importe qui… ou presque » ! Souvent, bien que n’étant pas spécialement « atteintes, les femmes qui tombent amoureuses de criminels ont vécu, ou vivent, des rapports perturbés. Soit elles n’ont jamais connu de relation amoureuse saine, soit elles n’ont jamais eu d’histoire du tout. »

Par Mathilde Bourge

Top articles
9 réactions à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image
  1. avatar
    Publiée le 19/09/2012 à 16:26:26- par Anonyme

    Elles sont malades ces filles!!

  2. avatar
    Publiée le 19/09/2012 à 16:49:31- par Anonyme

    Mais tellement... faut qu'elles se soignent, elles font peur!

  3. avatar
    Publiée le 19/09/2012 à 21:25:13- par Anonyme

    J'ignorais tout cela...on vit vraiment dans un monde de fous!

  4. avatar
    Publiée le 20/09/2012 à 12:28:00- par Anonyme

    j'ai l'impression que mon message ne s'est pas inscris, donc je résume mon com précédent, déjà je remarquais que l'article parlait de jeunes filles , pourquoi stipuler uniquement des jeunes filles , les personnes soutenant luka magnotta , dont je fais partie , ne sont pas forcément des pré-pubères, nous sommes des femmes et des hommes, d'âges différents , dont certains matures , avec des vies remplies , mariés , enfants , celibataires , de milieu sociaux très différents et nous ne sommes certainement pas malades... nous savons analyser , ce qui lui est reproché, nous supposons qu'il puisse être coupable ... ou innocent... nous assumons ces faits ... mais nous nous trouvons devant un garçon , il est vrai très beau et qui a su l'utiliser dans un métier de modèle , mais aussi d'une personnalité très interessante et attachante , que son passé et sa personnalité nous touchent , nous donne de la compassion ou de sentiments plus importants a toujours necessité de la part de la plupart que l'on aille plus loin dans nos principes moraux et que nous nous ouvrions pour offrir à ce jeune homme un peu d'amour et de soutien moral dans la dure réalité dans lequelle il se trouve et qui peut s'il est déclaré coupable durer toute une vie

  5. avatar
    Publiée le 21/09/2012 à 09:31:52- par Anonyme

    Et vous osez dire que vous êtes normal après une telle déclaration? Vous me faites froid dans le dos

  6. avatar
    Publiée le 21/09/2012 à 16:38:57- par Anonyme

    Anonyme du 20/09, apprenez à écrire avant de dire autant d'âneries! Merci!

  7. avatar
    Publiée le 21/09/2012 à 19:43:41- par Anonyme

    Anonyme du 20/09: Voici une des niaiseries qu'adulait Magnotta... un des versets de Satan qu'il "nous" a légués, entre autres bêtises pondues par lui-même, sur le net:

    "Satan représente l'homme comme un autre animal, quelques fois meilleur, souvent pire que ceux qui marchent à quatre pattes, qui grâce à ses croyances spirituelles et à son développement intellectuel, est devenu le plus vicieux de tous les animaux."

    De la compassion pour Magnotta dites-vous ?... Alors que lui-même s'identifie à ce genre de bêtise ?... Et qu'il a osé commettre ce qu'un animal n'aurait jamais fait: tuer, dépecer, violer un étudiant en diffusant son crime sur le net ?...

    A ce stade là, je pense que chacun se fiche qu'il soit beau ou moche. Personnellement, je le trouve quelconque mais c'est mon avis. Ce qui me paraît, par contre, assez inquiétant c'est qu'il puisse exister des gens assez perturbés sur la planète pour trouver à défendre ce genre d'énergumène.

    Un conseil. Consultez un psy dès que possible !

  8. avatar
    Publiée le 25/09/2012 à 21:22:52- par Anonyme

    Anonyme du 20/09, vous ne répondez plus? Vous seriez-vous enfin rendu compte que votre comportement n'était pas normal?

  9. avatar
    Publiée le 13/02/2013 à 14:09:01- par Anonyme

    C'est dingue ce dossier! Et ce qui est surtout dingue, c'est de voir que de telles personnes puissent être admirées... Quel monde de fous! En tout cas, très intéressant.

Vidéo Buzz
Nicolas Bedos, invité d'Un Soir à la Tour Eiffel, a fait une révélation fracassante...

VIDÉO – Bedos et Trierweiler amoureux : la grosse blague !

lire la vidéo