masquer
consensus

Récidive : Taubira veut une réflexion "au-delà des clivages politiques"

Le 17/08/2012 à 10:41:42
Vues : 944 fois JE REAGIS

Le gouvernement souhaite qu’un travail de réflexion soit fait sur la question de la récidive. Christine Taubira a décidé qu’elle aura lieu lors d’une conférence de consensus.

Depuis plusieurs années, la question de la récidive apparaît comme la bête noire du gouvernement. François Hollande, en tant que Président de la République, a exprimé le souhait de réduire les cas de récidive. C’est sur cette volonté que va avoir lieu une « conférence de consensus » à la rentrée, le 18 septembre.

Christine Taubira, ministre de la justice, a opté pour la conférence de consensus parce qu’elle voit dans ce modèle, le meilleur moyen de s’assurer de l’efficacité des réformes. Lors de cette réunion plusieurs groupes de travail, composés notamment d’experts et de professionnels, de différents bords politiques, s’associeront pour discuter et convenir des mesures souhaitables pour lutter contre la récidive.

Une conférence sur la récidive au-delà des clivages politiques

Une personne condamnée en état de récidive, c’est pour le gouvernement l’indication que son système judiciaire et carcéral a échoué dans sa politique de réinsertion. La ministre de la justice l’a bien compris et veut revoir les méthodes actuelles afin d’enrailler cela. Preuve de sa véritable volonté, elle veut, lors de cette réunion, aller « au-delà des clivages politiques ».

Avec la question de la récidive, le gouvernement veut surtout se pencher sur le problème pour la sécurité publique des condamnés les plus dangereux. La crainte, bien entendu, étant qu’ils portent, de nouveau, atteinte à la sécurité publique par des actes particulièrement dommageables. Le risque est d’autant plus important quand le séjour carcéral n’a pas permis à ces individus de se défaire de leur dangerosité et qu’une fois leur peine purgée, ils sont libérés sans suivi adapté.

A la fin de leur travail de réflexion, les groupes remettront un mémoire au gouvernement. C’est alors lui qui, après en avoir pris connaissance, décidera des mesures à adopter.

La récidive c’est le fait pour une personne qui a encouru une condamnation définitive à une peine de commettre une nouvelle infraction. Cet état joue comme circonstance aggravante pour alourdir la condamnation du récidiviste.

Par Maëla Priolet

Top articles
Réagir à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image
Vidéo Buzz
Les essaims de criquets sont capables d'engloutir jusqu'à 100 000 tonnes de végétation par jour. - crédit photo : Sylvain Lathuy (capture d'écran)

VIDÉO – Une pluie de criquets à Madagascar

lire la vidéo