masquer
Attaque

Twitter a-t-il été piraté ?

Le 22/06/2012 à 08:09:25
Vues : 765 fois JE REAGIS

Twitter a souffert de pannes privant d’accès au site ses usagers. Pour le site cela viendrait d’un bug à effet domino mais des pirates revendiquent déjà l’action.

Twitter est aujourd’hui un réseau social ancré dans les mœurs et dont, rien que l’idée de sa disparition, ferait frémir plus d’un utilisateur. Et pourtant c’est (presque) ce qui est arrivé jeudi 21 juin. En l’espace de quelques heures le site a subi deux pannes ralentissant très fortement le débit de connexion ou bien encore empêchant totalement les utilisateurs d’avoir accès au site.

Selon des données fournies par Sandvine, spécialiste de l'analyse des réseaux, le trafic sur le site au niveau de l'Amérique du Nord s'est effondré à deux reprises entre 15h30 et 18h00 GMT.

Lorsque le site Twitter a repris, il a tenu à s’expliquer sur «les turbulences» de la journée. Il a posté un billet révélant que les pannes étaient dues à « un bug à effet domino ». Ne dévoilant rien quant à la nature de ce « bug », Twitter précise tout de même que cela ne venait pas « d'une vulnérabilité logicielle unique mais plutôt d'un effet en cascade impactant d'autres éléments ». Ce qui a terme a eu « un effet sur les utilisateurs du monde entier. »

Des pirates revendiquent la panne de Twitter

Puis le site a rapidement ajouté que « la panne n'a pas été causée par une attaque de hackers, ni nos nouveaux bureaux, l'Euro 2012 ou des avatars au format GIF. » Et pourtant des cybers pirates revendiquent déjà être les auteurs d’attaques à l’origine de la panne qu’a subi Twitter.

C’est le groupe des hackers UGNazi qui a revendiqué l’attaque. Cette organisation pirate s'en est déjà prise à Google, 4chan ou encore à un site du département américain de la Défense. Pour l’instant il n’y a pas de preuve de la véracité de cette revendication. Mais à l’heure où le réseau socioprofessionnel LinkedIn subit des attaques, la question reste en suspens. Twitter a-t-il pu être victime d’un piratage ?

Et les tweet addicts dans tout ça ? La frustration première de ne pas pouvoir utiliser le réseau a vite été dépassée pour laisser place à celle de ne pas pouvoir tweeter sur le problème, puisque Twitter ne marchait plus!

Par Maëla Priolet

Top articles
Réagir à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image