masquer
Astronomie

Voyager 1 « danse à la limite » de l'espace intersidéral

Le 06/09/2012 à 12:04:52
Vues : 2514 fois JE REAGIS

Il y a 35 ans, la sonde Voyager 1 quittait notre planète pour aller explorer l'espace. Aujourd'hui, elle est en passe de quitter notre système solaire.

Hier, mercredi 5 septembre, la sonde Voyager 1 fêtait l'anniversaire de son lancement. Il y a exactement 35 ans, l'appareil quittait la terre, quelques jours avant sa sœur jumelle, Voyager 2.

Les deux sœurs, lancées dans des directions opposées ont, depuis 1977, offert des images époustouflantes de Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune.

Aujourd'hui, Voyager 1 se trouve à quelques 18 milliards de kilomètres de la terre et serait en passe de quitter notre système solaire, pour entrer dans l'espace interstellaire. C'est une première, puisqu'un objet humain n'est jamais allé aussi loin.

Depuis le 5 septembre 1977, la sonde évolue dans l'héliosphère, le flux de particules éjecté par le soleil, soit « le vent solaire ». Mais depuis le 7 mai dernier, les instruments de la sonde se situent dans un nouvel environnement, où une hausse brutale de particules galactiques a été détectée. En d'autres termes, Voyager 1 est train de sortir de la zone d'influence du soleil ou, comme le dit joliment un responsable du programme, la sonde « danse à la limite » de l'espace intersidéral.

La sonde se trouverait donc actuellement dans un espace intermédiaire, appelé l'héliopause. Elle n'est plus dans l'héliosphère mais pas encore dans le milieu interstellaire. Il est cependant impossible pour les spécialistes de dire où elle se trouve précisément et surtout quand Voyager 1 va franchir pour de bon la frontière cosmique, étant donné que jamais un objet humain n'est allé si loin dans l'espace. « Nous faisons en ce moment de la science au jour le jour », confie d'ailleurs une astronome dans les colonnes du Figaro.

Et le voyage ne devrait pas s'arrêter là, puisque les responsables du programme espèrent que la sonde fonctionnera correctement encore dix ou quinze ans, pour nous fournir encore plus d'images inédites.

Par Mathilde Bourge

Top articles
Réagir à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image