masquer
(Dé)culotté

Kate Middleton topless : les photos qui attristent Buckingham

Le 14/09/2012 à 11:27:12
Vues : 3177 fois JE REAGIS

Quelques semaines après le scandale des photos du prince Harry nu, c'est au tour de Kate Middleton d'être la cible des paparazzis. Le magazine Closer publie cette semaine des clichés de la princesse topless.

Après le prince Harry nu dans une chambre d’hôtel à Las Vegas, "découvrez en exclusivité dans Closer les photos que le monde n'attendait pas: la duchesse de Cambridge topless sur la terrasse d'une maison d'hôte dans le Luberon !", annonce le magazine à scandale sur son site internet. Et cette phrase pleine de promesse pour les curieux n’a pas tardé à revenir aux oreilles de Kate et William.

Le couple, actuellement en Malaisie, a appris la nouvelle ce matin. Autant dire que la princesse a dû avaler son café de travers à l’annonce de ce scandale. « Leurs altesses sont évidemment tristes et déçues si les photos sont avérées, puisqu’ils pensaient avoir un droit au respect de leur vie privée, tout particulièrement en vacances », a déclaré un porte-parole au Daily Mail.

Mais le couple devrait pourtant le savoir : les paparazzis sont impitoyables et ne reculent devant rien, surtout s’ils savent que leurs clichés peuvent leur rapporter gros. Ils ne s’étaient d’ailleurs pas gênés il y a quinze ans, lorsque la princesse Diana est décédée dans des circonstances tragiques à Paris, alors qu’elle était en compagnie de Dodi Al-Fayed dans la capitale. « Cet incident nous ramène quinze ans en arrière », a d’ailleurs déploré le porte-parole.

Kate Middleton topless : une enquête en cours ?

La famille royale, en apprenant la parution de ces photos, aurait immédiatement réagi. Des enquêteurs seraient déjà sur le coup afin de découvrir la provenance de ces clichés, selon le Daily Mail.

Mais ce n’est pas tout ! Le magazine Closer devrait également faire les frais de cette publication, puisque la famille du couple se réserve le droit – il fallait s’y attendre - d’attaquer l’hebdomadaire en justice. "Nous estimons qu'une ligne rouge a été franchie", a ajouté le porte-parole, précisant que le palais était en train "de consulter des avocats français pour voir quelles étaient les suites possibles".

Une affaire qui pourrait coûter très cher à Closer. Alors, le jeu en valait-il la chandelle ? Affaire à suivre…

Par Mathilde Bourge

Top articles
Réagir à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image