masquer
C'est parti !

L'Amour est dans le pré : portrait des 14 agriculteurs

Le 02/07/2012 à 12:07:52
Vues : 34176 fois JE REAGIS

Aujourd'hui commence la septième édition de "L'amour est dans le pré" sur M6. Une saison qui promet, une fois de plus, d'être chargée d'émotions, de rires et de déceptions.

1/14: Annie : « Je ne veux pas d'un mec pantouflard »

Voilà maintenant sept ans que l'émission L'amour est dans le pré cartonne sur M6. Qui ne se souvient pas de Julien sur son chameau au Maroc, ou de Jean-Claude et ses chaussettes porte-bonheur? Des candidats qui nous ont fait sourire, mais qui ont également, grâce à l'émission, trouvé l'amour.

Alors ce soir, à 20h50, après avoir découvert les nouveaux candidats la semaine dernière, vous découvrirez leurs premiers coups de coeur face aux lettres des prétendant(e)s mais aussi leur première rencontre avec eux.

Pour ceux qui auraient manqué la diffusion des portraits des agriculteurs, un petit récapitulatif s'impose. Cette année, onze hommes et trois femmes cherchent l'amour!

Annie, la doyenne de l'Amour est dans le pré

Annie est l’une des doyennes de cette septième saison de L’Amour est dans le pré. Âgée de 56 ans, elle habite en Eure-et-Loir et vit de sa passion : les chevaux. L’agricultrice les élève afin de les revendre ensuite à des particuliers.

Annie dit d’elle-même qu’elle est une femme courageuse. Alors que ses parents l’avait destinée à une carrière de biologiste, elle décide de tout plaquer à l’âge de 22 ans pour exercer le métier de ses rêves. Elle travaille quinze heures par jour – et non, elle ne travaille pas que trois jours pour faire ses trente-cinq heures hebdomadaires ! – et confie s’être consacrée entièrement à sa carrière, au détriment de sa vie amoureuse.

Son vécu sentimental

Côté cœur, Annie a déjà été fiancée six fois mais n’a jamais osé sauter le pas du mariage. Très croyante, elle ne prend pas cet engagement à la légère et a toujours eu peur de se tromper. Cependant, elle confie avoir toujours de bonnes relations avec ses ex petits amis, qu’elle fréquente toujours.

Ce qu’elle recherche ?

L’éleveuse de chevaux au caractère affirmé ne veut pas « d’un mec pantouflard qui passe son temps à regarder des matchs à la télé. [Elle] aime les hommes actifs, les hommes d’affaires ». Bref, elle veut, à ses côtés, quelqu’un de confiant et de dynamique.

Par : Mathilde Bourge

Top articles
Réagir à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image
Vidéo Buzz
Les essaims de criquets sont capables d'engloutir jusqu'à 100 000 tonnes de végétation par jour. - crédit photo : Sylvain Lathuy (capture d'écran)

VIDÉO – Une pluie de criquets à Madagascar

lire la vidéo