masquer
Paparazzade

VSD condamné pour des photos de Valérie Trierweiler en maillot !

Le 05/09/2012 à 16:41:42
Vues : 2723 fois 2 REACTIONS

Le magazine VSD vient d’être condamné à verser 2 000 euros de dommages et intérêt à Valérie Trierweiler pour avoir publié, en Une, une photo du couple présidentiel en maillot de bain.

Le magazine VSD avait-il le droit de publier une photo de la Première dame en maillot de bain, en couverture ? Voici la question qu’a dû trancher le tribunal correctionnel de Paris, après une plainte déposée par Valérie Trierweiler en personne. Alors que la compagne du président François Hollande réclamait 30 000 euros de dommages et intérêt, VSD a finalement été condamné à lui verser 2 000 euros.

Le juge a estimé que Valérie Trierweiler « ne pouvait ignorer le risque d'être prise en photo sur la plage de la résidence officielle du chef de l'Etat, qui, certes n'est pas ouverte au public, mais qui est visible depuis la mer ». D’autant plus qu'elle s’était elle-même rendue sur place pour repérer les lieux où elle pourrait se baigner à l’abri des paparazzis.

Malgré tout, « il n'était pas nécessaire à la légitime information du public de montrer la compagne du président de la République sur la plage du fort de Brégançon contre sa volonté et les clichés ne peuvent être qualifiés d'anodins, notamment en ce qu'ils la représentent en maillot de bain alors qu'elle n'a jamais accepté de poser devant les objectifs dans cette tenue », indique la décision. D’où la condamnation de VSD pour « double atteinte, au droit à l'image et à la préservation de la vie privée » de la compagne du président.

Des photos banales, pour VSD

De son côté, l’éditeur de VSD, Philippe Labi, s’est dit étonné d’avoir été ainsi attaqué « pour des photos d’une grande banalité ». « Ce sont des photos de vacances comme on en a publié du couple Sarkozy ou de Jacques Chirac, également en maillot de bain. On a pris bien soin de prendre des photos respectueuses », a-t-il précisé.

L’avocate de V. Trierweiler a annoncé que ces 2 000 euros seront reversés à l’ONG Reporters sans frontières. Mais l’avocat de VSD, n’a pas encore indiqué si son client souhaitait faire appel de cette décision.

Par Thomas Levy

Top articles
2 réactions à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image
  1. avatar
    Publiée le 06/09/2012 à 15:58:33- par Anonyme

    A poil !

  2. avatar
    Publiée le 07/09/2012 à 06:04:04- par Anonyme

    Ca joue les "people" et après ça joue les "vierges effarouchées". Feraient-mieux d s'occuper des vrais problèmes des "vrais gens". Mais non ça a une cuillère en argent dans la bouche et il faudrait les plaindre parce qu'un malheureux photographe les a pris en maillot de bain.

Vidéo Buzz
En mer, les muscles se fatiguent beaucoup plus vite que sur Terre.

Sortie en mer : la campagne interactive pour le port du gilet de sauvetage

lire la vidéo