Air France lance une carte pour les 12-24 ans

Hop ! Air France lance une carte jeune pour attirer et fidéliser les 12-24 ans aux voyages aériens. Une première.

0
1654
Air France lance une carte pour les 12-24 ans ©ShutterStock

Après la carte jeune SNCF qui permet aux titulaires âgés de 12 à 27 ans de bénéficier de tarifs réduits sur les trajets en train et TGV, voilà qu’une offre proposée par Air France débarque ce jeudi 7 avril. En effet, la compagnie aérienne française, ou plutôt sa filiale Hop!, a décidé de se lancer dans la course à la fidélisation des jeunes avec une carte destinée aux 12-24 ans. Pour 49 euros par an, cette carte jeune offre de nombreux avantages comme une réduction de 30% vers plus de 100 lignes en France ou encore des services exclusifs. Promos, remises pour une location de voiture… Tout est fait pour attirer les jeunes.

Lionel Guérin, le président de Hop! évoque sa stratégie dans les colonnes du Parisien : « Aujourd’hui, nous transportons 800 000 jeunes par an. Avec cette carte, on espère en attirer 100 000 de plus ». Frédéric Gagey, le patron d’Air France explique, quant à lui, que les jeunes « sont très sensibles au prix et au Net, on leur propose une carte jeune digitale rentabilisée en un aller-retour. Et on espère même l’étendre aux étudiants jusqu’à 28 ans ».

Concurrencer les autres modes de transport

Si certaines compagnies ont abandonné l’idée de conquête du marché domestique car beaucoup trop cher, Air France s’est lancée dans une opération de reconquête grâce à des prix attractifs. Sur le site de la compagnie, on trouve des exemples de vols quotidiens renforcés et assurés toutes les heures voire demi-heures vers les principales villes françaises. Pour un aller simple Paris-Marseille, le trajet est à 69 euros alors qu’avec la carte jeune 12-24, le billet est proposé à 44 euros. Les jeunes peuvent échanger leur billet pour 10 euros et l’annuler pour 20 euros. Plutôt intéressant. 

Avec cette carte, Air France tente de concurrencer d’autres moyens de transport plébiscités par les jeunes. La compagnie fait ainsi face à la SNCF et aux services de covoiturage comme le célèbre BlaBlaCar. Pour une distance de plus de 300 km, 65% des voyageurs empruntent la route contre 25% pour le rail et 7% seulement pour la voie aérienne. « Pour cela, on doit convaincre que l’avion n’est pas moins pratique que le train et faire venir chez nous des voyageurs qui n’ont pas l’habitude de l’aérien. Notre réseau domestique, c’est 50 aéroports, 100 avions, 600 vols par jour et 130 lignes », souligne Frédéric Gagey au quotidien.

A lire aussi : French blue, la première compagnie française low cost long courrier

Roumaissa BENAHMED