Amazon : la vente de foie gras interdite sur son site britannique

Depuis lundi, Amazon interdit la vente de foie gras sur son site britannique. Cette décision prise au nom du bien-être animal n’arrange pas l’image du produit à l’étranger.

0
1137
Amazon : la vente de foie gras interdite sur son site britannique ©ThinkStock

Amazon ne vendra plus de foie gras sur son site britannique. Certes, la nouvelle ne va pas remettre en cause l’économie relative à ce produit si apprécié en France mais elle a le mérite de surprendre. C’est d’ailleurs par ces mots que le géant du commerce en ligne a rendu effective l’interdiction ce lundi sur le site amazon.co.uk : « Des morceaux ou produits à base de baleine, dauphin, requin, éléphant (incluant l’ivoire d’éléphant) ou de toute autre plante ou animal menacé et soumis à règlement sont interdits, tout comme les produits contenant du foie gras ».

Une victoire pour les associations de défense des animaux

Cette décision, même sans grandes conséquences, est une victoire pour les associations de défense des animaux comme la Peta (People for the Ethical Treatment of Animal), L214 ou Viva !, particulièrement engagées contre le gavage des oies et des canards. Amazon aurait ainsi été sensible à une pétition présentée par Viva ! et signée par 10 000 clients du site et soutiens de l’organisation.

Si les exportations de foie gras vers le Royaume-Uni restent malgré tout légales, tout comme la vente sur d’autres sites internet, l’interdiction du cybermarchand témoigne d’une véritable méfiance envers ce met outre-Manche. Il avait notamment été retiré des menus de la Chambre des Lords pour les fêtes de la fin de l’année 2012 et avait fait l’objet d’un appel au boycott lancé par le ministère de l’agriculture. De l’autre côté de l’Atlantique, une loi interdit sa vente en Californie depuis le 1er juillet 2012. Là encore, le gavage est considéré comme de la torture animale. Le web porte donc un nouveau coup dur à l’image du foie gras à l’international.

> Lire aussi: La Californie interdit le foie gras, le Gers se venge!

Adrien Guiset