Apple : à quoi ressemblera l’iPad 3 ?

La rumeur n'a jamais été aussi probable : Apple dévoilerait l'iPad 3 le 7 mars prochain à San Francisco. Surprise, la tablette tactile serait déclinée en deux versions.

0
2396
Apple Store - Crédit : RICHARD B. LEVINE/NEWSCOM ©Sipa

Les fans l’attendaient pour le 25 février, date de l’anniversaire de naissance du regretté patron d’Apple Steve Jobs, finalement, la présentation au grand public de l’iPad 3 aurait lieu le 7 mars, à San Francisco, révèle le Wall Street Journal. Comme elle sait si bien le faire, la marque préparerait une conférence aux allures de grand show, retransmis en direct sur Internet. Ce jour tant attendu, Tim Cook, désormais à la tête d’Apple, pourrait bien dévoiler non pas une, mais deux nouvelles tablettes tactiles…

Un « mini » iPad 3 pour concurrencer le Kindle Fire

Les rumeurs concernant les caractéristiques de l’iPad 3 vont bon train. Les plus probables ? La tablette tactile troisième génération d’Apple serait équipé d’un écran Retina, qui offrirait une qualité d’image supérieure à celle de la haute résolution. De même, la caméra intégrée passerait de 5 à 8 millions de pixels. Ce bijou de technologie serait aussi doté de Siri, « l’assistant personnel vocal » déjà disponible sur l’iPhone 4S, ainsi que de la 4G. A ce propos, les opérateurs américains ATT et Verizon auraient déjà signé des accords avec Apple pour distribuer la tablette. Plus inattendu : l’iPad 3 verrait sortir, en même temps que lui, son « jumeau » version réduite…

Le principal atout de cet iPad mini ? Son prix ! L’appareil serait commercialisé moins de 300 euros, donc accessible aux petits budgets. Techniquement parlant, diverses sources évoquent un écran 8 pouces (20 cm), au lieu de 9,7. Apple chercherait ainsi à concurrencer le Kindle Fire d’Amazon, dont les ventes ont explosé en 2011 et la Galaxy Tab 2 de Samsung, présentée lundi soir. La nouvelle tablette tactile du groupe coréen est doté d’un écran 7 pouces et intègre la dernière version d’Androïd (4.0).

Les Chinois seront peut-être privés de l’iPad 3 d’Apple

L’euphorie de la sortie de iPad 3 est « gâchée » par une affaire juridique dont Apple se serait volontiers passé. Voilà plusieurs années que la société chinoise Proview Technology se dit propriétaire du nom « iPad ». En fin d’année dernière, un tribunal lui a donné gain de cause. L’entreprise réclame maintenant, auprès des douanes chinoises, l’interruption des livraisons d’iPad en Chine. Si elle obtient ce qu’elle veut, cela priverait Apple de millions d’acheteurs potentiels.

Julie Toury