Apprenez à poser du carrelage comme un pro !

Si poser du carrelage peut s'avérer un exercice fort amusant pour tout bricoleur qui se respecte, l'exercice s'accompagne d'un certain nombre de précautions et astuces qu'il est opportun de suivre pour obtenir un résultat optimal.

0
2277
- Publi-rédactionnel - Avant d'envisager la pose de carrelage, il est essentiel de préparer soigneusement le sol. - crédit photo : Nagy-Bagoly Arpad ©ShutterStock

– Publi-rédactionnel –

1. Choisir son carrelage

C’est la première étape de votre projet. Choisissez-le en fonction de vos goûts mais aussi de la pièce dans laquelle il sera posé. Aujourd’hui, il existe une multitude de modèles de carrelage adaptée à toutes les envies de déco. Carrelage effet béton ou carreaux dessinés, rectangulaire ou carré, sobre ou coloré, effet satiné ou brut, à coller ou à clipser, c’est à vous de décider. Le modèle idéal choisi, il ne vous reste plus qu’à le poser. Mais attention, pas n’importe comment ! Pour poser du carrelage au sol comme un vrai pro, suivez attentivement nos conseils.

2. Carrelage : préparer le terrain

Avant d’engager les travaux de pose de carrelage, il est essentiel de préparer soigneusement le sol de manière à éviter toute mauvaise surprise.

– Pour un sol ne nécessitant qu’un simple nettoyage

Le sol doit-être propre et sec pour que la colle se fixe correctement.

Un sol présentant des traces d’humidité ou des moisissures requerra un traitement spécifique pour que le carrelage n’en souffre pas une fois posé. Prévoyez, pour un sol plus poreux, une couche de mortier-colle, appliquée le cas échéant avec une brosse, qu’il faudra ensuite laisser sécher.

– Pour un sol disposant d’un ancien carrelage

Dans ce cas-là, il faudra d’abord retirer l’ancien carrelage avant de nettoyer le sol. Pour le décollement du carrelage, il suffit de gratter le joint entre deux carreaux et de glisser la pointe du burin pour créer un effet de levier qui aidera au décollage. Il est également possible, pour les plus mieux équipés, d’utiliser un décapeur thermique qui ramollit la colle et facilite ainsi le retrait du carrelage. La colle se récolte ensuite grâce à une raclette.

3. Technique de pose du carrelage

– Une affaire de patience et d’organisation Avant toute chose, il est indispensable de faire preuve de méthode et de patience pour avancer pas à pas. Respectez, par exemple, les temps de séchage, essentiels pour la réussite de la pose du carrelage.

– Une réflexion préalable

Définissez un plan de pose en fonction du carrelage choisi. Ce schéma devra être d’autant plus précis s’il s’agit d’un carrelage avec des motifs. Vous pouvez, par exemple, faire ce que l’on appelle une pose à blanc (sans colle) afin de visualiser le résultat. L’exercice le plus délicat réside dans le bon alignement des carreaux et la régularité des joints.

– La pose

Une fois le sol propre, sec et lisse, le mortier-colle doit être étalé à l’aide d’une truelle. Il est recommandé de faire des sillons pour une bonne adhésion des carreaux. Dès que vous avez posé le premier carreau, il suffit de le tapoter avec un maillet pour qu’il soit fixé. Pour les carreaux de grand format, optez pour un double encollage.

Après avoir posé l’intégralité du carrelage, il vous faudra vérifier sa planéité avec le niveau à bulle, et ce, avant qu’il ait totalement séché.

Leïla Saloui