Bientôt la fin du billet de 500 euros ?

L’euro pourrait bientôt perdre sa plus grosse coupure. La Banque centrale européenne va prochainement décider si elle supprime ou non le billet de 500 euros.

0
933
Bientôt la fin du billet de 500 euros ? ©JAUBERT/SIPA

Vous ne l’avez peut-être jamais eu entre les mains, ni d’ailleurs vu, mais le billet de 500 euros pourrait bientôt faire ses adieux. La Banque centrale européenne « réfléchit activement » à sa suppression et va prendre une « décision prochainement », annonce Benoît Cœuré, membre de la BCE, dans un entretien accordé au Parisien-Aujourd’hui en France, ce jeudi 11 février.

Le « Ben Laden » des services secrets anglais

Et il faut dire que le billet de 500 euros n’a pas bonne presse. Il est vu comme la coupure préférée des mafieux et autres trafiquants. D’ailleurs, « au Royaume-Uni, les services secrets de Sa Majesté l’ont carrément rebaptisé « Ben Laden » », explique Le Parisien. « Les autorités compétentes soupçonnent de plus en plus qu’ils soient utilisés à des fins illicites, un argument que nous ne pouvons plus ignorer compte tenu de l’importance de la lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme », ajoute Benoît Cœuré

Sa somme onéreuse permet en effet d’effectuer plus facilement des transferts d’argent. C’est surtout son côté pratique qui séduit. Effectivement, « 1 million d’euros en coupures de 500 pèse tout juste 2 kg. En coupures de 100, c’est tout de suite cinq fois plus », explique le quotidien.

Si le billet de 500 euros était amené à disparaître prochainement, ce ne serait pas une grande perte. Car en France, peu de commerçants l’acceptent et « le billet violet n’est pas proposé dans les distributeurs automatiques », rappelle Le Parisien, tout en précisant cependant qu’il « représente un tiers (307 milliards) des euros en circulation dans le monde ». Le retrait de cette coupure serait en revanche une mauvaise chose pour nos voisins allemands, très friands des paiements en espèces et qui utilisent souvent le billet de 500 euros.  

Lire aussi : Empochez 760 euros en testant les banques en ligne

Justine Dupuy