masquer
C'est du propre !

Les chambres d'hôtel, de vrais nids à bactéries... fécales !

Le 21/06/2012 à 20:09:20
Vues : 1911 fois JE REAGIS

Si d'apparence, votre chambre d'hôtel semble « clean », pensez tout de même à vous désinfecter les mains après avoir touché la télécommande ou l'interrupteur. Des chercheurs y ont repéré un nombre hallucinant de bactéries d'origine fécale...

A quelques jours des premiers départs en vacances, voici une étude qui devrait en refroidir certains. Des chercheurs américains ont réalisé des prélèvements dans six chambres d'hôtel du Texas, de l'Indiana et de Caroline du sud, pour déterminer le taux de contamination bactérienne des objets présents. Verdict ? Bien que le ménage soit fait entre deux clients, chacun laisse – semble-t-il - un peu de soi sur l'interrupteur ou la télécommande de la télévision... En effet, 80 % des surfaces d'objets analysés seraient infectées de bactéries d'origine fécale (issues d'excréments humains, donc).

La télécommande, à « zapper » !

Dans les chambres d'hôtel, la télécommande de la télévision et l'interrupteur principal de la chambre arrivent en tête des objets les plus sales, devant la cuvette des toilettes ! Les objets les moins contaminés sont la poignée de la chambre et de la salle de bain, le robinet de la baignoire, le sol de la douche et de la baignoire et l'interrupteur de chevet.

Les chercheurs ont trouvé une explication à la propagation des bactéries. Les serpillières et les éponges qu'utilisent le personnel de nettoyage en sont truffées ! Résultats : elles se baladent de chambre en chambre...

Aucune obligation en matière d'hygiène

Bien que les relevés n'aient été effectués que dans un nombre limité de chambre, ils permettent au moins de pointer du doigt un « problème » généralisé. En France, comme dans d'autres pays, il n'existe pas de réglementation sur l'hygiène dans les établissements hôteliers. Seule la direction départementale des Affaires sanitaires et sociales (DDASS) peut effectuer des contrôles, mais seulement si une plainte est déposée.

A lire aussi : Dis-moi où tu travailles, je te dirai si tu vas tomber malade 

Par Thomas Levy

Top articles
Réagir à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image