Bracelets Loom : les médecins mettent en garde les parents

Des médecins écossais s’inquiètent de l’intérêt des jeunes enfants pour les bracelets Rainbow Loom. Très appréciés des petits, ces bijoux conçus avec des élastiques en plastique seraient responsables de nombreuses hospitalisations.

0
2356
Un enfant qui a avalé un élastique d'un bracelet Loom peut présenter de la fièvre, tousser régulièrement et être sujet à des douleurs abdominales. - crédit photo : Ramona Heim ©ShutterStock

La plupart des jeunes parents les connaissent par cœur, les autres les ont sûrement déjà croisés dans la rue, portés en solo ou par dizaine par les enfants et les ados. Les bracelets Rainbow Loom sont devenus en quelques mois un véritable phénomène de mode en France mais aussi à échelle internationale. L’ennui est qu’ils ne sont pas sans danger. Le bijou à concevoir soi-même avec des élastiques colorés seraient à l’origine de nombreuses hospitalisations. Dans un article publié le 10 décembre dans The Journal of Laryngology and Otology, des médecins écossais expriment leur inquiétude.

Bracelets Loom : les enfants peuvent avaler ou inhaler les élastiques

Les auteurs du texte ont constaté une hausse importante des admissions aux urgences des tout-petits en raison d’une ingestion d’un ou plusieurs des élastiques tant convoités. Le service des urgences de l’hôpital écossais d’Airdrie prendrait ainsi en charge chaque semaine au moins quatre enfants ayant avalé ou inhalé le petit objet.

Bracelets Loom : en cas de doute, les parents doivent se rendre aux urgences

Les médecins demandent aux parents d’enfants en possession du jouet de faire preuve d’une grande vigilance. Si le tout-petit ingurgite ou introduit un élastique dans son nez, « cela peut bloquer les voies respiratoires, provoquer un arrêt cardiaque et conduire au décès », prévient le Dr Iain Bohler, l’un des principaux auteurs de l’article.

Sans aller jusqu’à ce scénario catastrophe, un enfant ayant avalé un élément du bracelet peut présenter de la fièvre, tousser régulièrement et être sujet à des douleurs abdominales. Il est important de s’interroger en cas d’apparition de l’un ou plusieurs de ces symptômes car l’objet n’est pas forcément visible à l’œil nu. Si les parents ont le moindre doute, ils ne doivent pas hésiter à consulter un médecin.

En France, les étouffements sont la première cause de mortalité chez les bébés de moins d’un an.

Lire aussi :

Rappel d’élastiques à bracelets Loom

Bracelets Rainbow Loom : contrefaçon et toxicité

Cécile David