Carburant : baisse des prix

Pour la première fois depuis janvier, les prix des trois carburants ont baissé dans les stations-service françaises.

0
1917
Carburant : baisse des prix ©ThinkStock

Comme à son habitude, le lundi soir, le ministère du Développement durable a publié ses relevés hebdomadaires des prix des carburants en France. Alors que les prix ne cessaient d’augmenter, cette fois-ci, les relevés publiés lundi apportent une bonne nouvelle. Même s’il ne s’agit que d’un léger repli, les prix des trois carburants ont baissé à la pompe. Le litre de Sans Plomb 95 coûte en moyenne 1,6507 euro, contre 1,6664 la semaine dernière (niveau record !). Le litre de Sans Plomb 98 vaut 1,7001 euro, contre 1,7095. Enfin, le litre de diesel s’élève à 1,4295 euro, contre 1,4362.

Divers facteurs

Cette première diminution depuis janvier, aussi légère soit-elle, s’explique tout d’abord par la baisse du prix du baril. Ce dernier est passé de 104,77 dollars à 102,86 dollars ce lundi à New York. De plus, l’euro est légèrement remonté face au dollar, passant de 1,3077 à 1,3220 dollar. Mais ces deux facteurs combinés ne suffisent pas à expliquer cette baisse. Le prix du carburant dépend également des marges brutes de raffinage, de la distribution, des taux de TVA et de la taxe intérieur sur les produits pétroliers pratiqués.

Les prix de vente à la pompe sont des moyennes nationales calculées par la Direction générale de l’énergie et du climat à partir des données qui sont fournies par les stations-service. Mais il arrive que ces prix moyens soient largement dépassés. Toutes les stations-essence sont censées répercuter aussi bien les hausses que les baisses des cours du pétrole raffiné sur leur prix. Ce sont surtout les supermarchés qui feraient figure de bon élève.

Maëla Priolet