Carrières: ces métiers qui cartonnent à l’étranger

Malgré la crise, certains métiers bien français s’exportent à merveille. Et pas seulement des professions exigeant un bac + 10. Les métiers manuels présentant un savoir-faire français ont la cote. Quels sont les profils recherchés et les secteurs qui recrutent? Suivez le guide.

0
6767

Artisan boucher au Québec

Le Québec manque cruellement de bouchers. Le Pôle emploi international proposait en début d’année un poste de 18 mois de boucher qualifié avec 2 à 3 ans d’expérience pour un salaire de 1300 à 1700€ bruts par mois. Pour un poste et des compétences équivalents, le salaire minimum moyen français est de 1584€ en boucherie artisanale. En hypermarché, il est encore inférieur de 15 à 20%.
Les métiers de bouche &ndash boulanger, cuisinier et pâtissier &ndash, mais aussi de la beauté et des soins (esthéticienne) ont également de nombreuses possibilités au Québec. Le salaire ne sera pas forcément beaucoup plus important, mais vous gagnerez en qualité de vie : la journée de travail se termine à 17 heures maxi, les heures supplémentaires sont rares, et le coût de la vie est moins élevé qu’en France, notamment pour le logement et l’automobile.
Mais attention: en dehors du Québec, il est impératif de
www.emploiformation.org.uk « >www.london2012.com

Katy Le Moël