Césars 2013 : Amour grand gagnant d’une soirée sans éclat..

La 38è cérémonies des Césars récompensait hier soir le meilleur du cinéma français. Amour de Mickael Haneke en est ressorti le grand gagnant. Mais l’ambiance globale n’était pas vraiment à la fête…

0
1364
©DR

Meilleur film, meilleur acteur pour Jean-Louis Trintignant, meilleure actrice pour Emmanuelle Riva, meilleur réalisateur : Amour de Mickael Haneke a raflé hier soir les 4 principaux prix des Césars au terme d’une soirée en demi-teinte.
Il faut dire que la fin 2012 s’est soldé par la petite bombe jetée par le producteur Vincent Maraval accusant les comédiens français d’être trop payés, information encore appuyée cette semaine par le palmarès du Figaro donnant la liste des acteurs les mieux payés en 2012.
Du coup, la cérémonie hier avait un goût amer, qui portait encore la perte française de notre Gérard local pour la Belgique ou la Russie (on ne sait plus, mais en tout cas pas en France) et les grandes disputes fratricides. Et les animateurs-comiques chargés de détendre l’atmosphère ont eu toutes les peines du monde à dérider l’assistance…

Les résultats complets de la cérémonie des Césars 2013

– Meilleur film : « Amour » de Michael Haneke
– Meilleur réalisateur : Michael Haneke pour « Amour »
– Meilleure actrice : Emmanuelle Riva dans « Amour »
– Meilleur acteur : Jean-Louis Trintignant dans « Amour »
– Meilleure actrice dans un second rôle : Valérie Benguigui dans « Le prénom »
– Meilleur acteur dans un second rôle : Guillaume de Tonquédec dans « Le prénom »
– Meilleur espoir féminin : Izia Higelin dans « Mauvaise Fille »
– Meilleur espoir masculin : Matthias Schoenaerts dans « De rouille et d’os »
– Meilleur film étranger : « Argo » de Ben Affleck
– Meilleur premier film : « Louise Wimmer » de Cyril Mennegun
– Meilleur film documentaire : « Les invisibles » de Sébastien Lifshitz et Bruno Nahon
– Meilleur film d’animation : « Ernest et Célestine » de Benjamin Renner, Vincent Patar et Stéphane Aubier
– Meilleure musique originale : Alexandre Desplat pour « De rouille et d’os »
– Meilleur film de court-métrage : « Le cri du homard » de Nicolas Guiot et Fabrice Préel-Cléach
– Meilleurs décors : Katia Wyszkop pour « Les adieux à la reine »
– Meilleurs costumes : Christian Gasc pour « Les adieux à la reine »
– Meilleur scénario original : Michael Haneke pour « Amour »
– Meilleure photo : Romain Winding pour « Les adieux à la reine »
– Meilleure adaptation : Jacques Audiard et Thomas Bidegain pour « De rouille et d’os »
– Meilleur montage : Juliette Welfling pour « De rouille et d’os »
– Meilleur son : Antoine Deflandre, Germain Boulay et Eric Tisserand pour « Cloclo »

Eléonore Verdy