Cinéma: des effets olfactifs

Au Japon, certains cinémas diffusent des parfums correspondants aux scènes du film.

0
1984

Déjà habitués aux effets sonores de haute technologie, les cinéphiles japonais ont pu assister aux premières projections au monde avec effets olfactifs synchronisés. En 2005, plusieurs cinémas au Japon avaient déjà diffusé des odeurs de chocolat dans les salles diffusant le film Charlie et la chocolateriede Tim Burton. Mais le nouveau dispositif est beaucoup plus élaboré.
Il permet de reconstituer six parfums, diffusés en fonction des scènes du film par des appareils situés dans les sièges.

La rédaction