Combien ça vaut ? Les jouets anciens

Et si vous vendiez vos jouets anciens ? Oui, mais à quel prix ? Petit tour d'horizon des prix pratiqués pour de vrais jouets de collection.

0
27146
Combien ça vaut ? Les jouets anciens ©ThinkStock

Le premier modèle de Barbie De 200 à 400 €. C’est à Ruth Handler (fondatrice du géant du jouet Mattel avec son mari Elliot), en février 1959, que l’on doit la commercialisation de la fameuse pin-up de 29 cm. Barbie apparaît sur le marché américain, vêtue de son costume de bain rayé noir et blanc, au prix de 3 $. Plus de 1 milliard de poupées ont été vendues depuis 1959. Barbie n’a traversé l’Atlantique qu’en 1963. Le modèle le plus répandu alors en France, avec une coupe de cheveux en boule, les jambes raides, et les cheveux blonds, bruns ou roux se vend de 100 à 200 € et jusqu’à 300 € avec sa boîte d’origine.

Joe, le soldat GI 450 €. En 1964, la société américaine Hasbro (ex-Hassenfeld Brothers) lance cette poupée guerrière pour garçon. Son modèle en tenue de cosmonaute est coté à environ 450 €. La poupée articulée de 30 cm et qui portait déjà sa célèbre cicatrice se déclinait dès sa sortie en quatre modèle différents : le marin, le Marine, le fantassin et le pilote. Ces modèles sont aujourd’hui très recherchés. Les poupées débarquent en France en 1975 sous le nom d’Action Joe. Certains modèles des années 80 peuvent se vendre aujourd’hui à plus de 180 €.

Un ours en peluche De 150 à 200 €. Comptez cette fourchette de prix pour un ours de marque française en bon état des années 30. Les ours anciens de marques allemandes sont les plus recherchés car réputés de meilleure qualité et plus solides. Un ours Steiff de 1926 (du nom de l’Allemand Richard Steiff, créateur du premier ours nommé 55 PB en 1902), reconnaissable à sa petite pièce de métal frappée dans l’oreille, s’est toutefois vendu à 75 000 € ! Seuls les ours de 1903 aux années 50 voire 60 sont considérés comme anciens et ont la faveur des collectionneurs.

Une petite voiture De 5 à 1 500 €. Cette fourchette vaut pour les voitures à l’échelle du 1/43ème, même si certains modèles d’exception ont été adjugés lors de ventes aux enchères parfois plus de 10 000 €. La valeur d’une petite voiture se détermine en fonction de son intérêt historique, de son aspect esthétique et de critères techniques. Si votre voiture est comme neuve, avec sa boîte d’origine, c’est le jackpot assuré ! La grande majorité du marché se situe plutôt entre 150 et 300 €, pour des marques réputées comme Dinky Toys, Corgi Toys, Spot-On, CIJ ou encore Tekno.

Une poupée en plastique De 100 à 200 €. Cette estimation concerne un modèle en rhodoïd signé Germain Giroud de 1943. L’âge d’or de la poupée se situe réellement entre 1850 et 1890. C’est l’ancienneté, la rareté mais aussi la signature et les matériaux qui déterminent le prix. Un bébé d’une grande signature comme Halopeau, du XIXe siècle, avec la bouche fermée en biscuit pressé cote selon sa taille et son état entre 15 000 et 35 000 € ! En revanche, une poupée en bois signée Girard de la fin du XIXe siècle ne coteque2 000 à 3 000 €.

Une série de soldats de plomb 10 000 €. Les prix varient de quelques euros seulement pour des modèles en plastique, à plus de 10 000 € pour certaines séries complètes en plomb, de marques réputées, dans leurs boîtes d’origine et dans un état neuf. Si vous retrouvez des figurines CBG, Quiralu, Lucotte, Elastolin, J.F, Lineol, L.R. ou Heyde, vous êtes assurés de posséder un objet plus ou moins coté. Comptez en moyenne entre 30 et 50 € pour un piéton en plomb de chez CBG. Un piéton en aluminium de chez Quiralu cote entre 6 et 600 € pour une pièce rare.

Un train électrique De 15 à 15 000 €. Certaines pièces extrêmement rares atteignent parfois 120 000 € ! Vous possédez à coup sûr un objet de valeur s’il est neuf, dans sa boîte d’origine et avec ses papiers de garantie de l’époque. Il existe toutefois des ordres de grandeur. Une locomotive de marque Jouef à l’échelle HO ne dépassera guère les 30 € et pour un wagon de la même marque, ne comptez pas plus de 1 €. Pour les wagons en tôle du début du siècle, distinguez les wagons de marchandises cotés en moyenne 15 € et ceux de voyageurs qui débutent à 30 et peuvent atteindre près de 12 000 €.

Une figurine des Shadoks De 25 à 350 €. Pendant que les Shadoks pompent, pompent, leur cote monte ! Les figurines du dessin animé original (avec la voix de Claude Piéplu) qui fit couler beaucoup d’encre en 1968 commencent à se faire rare. En Shadok jaune, la figurine en plastique Jim haute de 7 cm se trouve à environ 25 € lorsqu’elle est en bon état. La même en orange cote 40€. Pour un modèle de taille supérieure, le prix grimpe vite. Le Shadok grande figurine Clodrey de 1968, haut de 22 cm, tout en plastique et en feutrine, avec mâchoire et chevilles articulées, peut atteindre 350 € s’il est en très bon état et même plus s’il ne manque pas les trois petits cheveux sur la tête !

Un automate De 600 à 30 000 €. Si la chance vous conduit à trouver dans le grenier de votre grand-mère un automate fin XIXe ou début XXe signé Roullet-Decamps, Lambert ou Legrand, sachez que le gros lot n’est pas loin ! Les prix s’échelonnent de 600 à 900 € pour un automate en papier, à 3 000 € pour des cages à oiseaux siffleurs et à plus de 30 000 € pour certains modèles très rares. Vérifiez toujours si vous détenez unpetitou ungrandautomate. La différence, sonnante et trébuchante, n’est pas la taille mais le nombre de mouvements de l’automate. Les petits automates signés Lambert cotent de 4 000 à 8 000 € et les grands se vendent entre 8 000 et 18 000 €. Attention : l’automate diffère du jouet mécanique dans le sens où il réalise au moins quatre mouvements !

Un jeu de cartes De 100 à 150 €. Cette fourchette de prix correspond à l’estimation d’un jeu complet de la marque Philibert des années 50 ou du célèbre artisan français Grimaud (uniquement la période de 1850 à 1962), avec étui et emballage d’origine, sur lequel figure le nom du fabricant. Quant aux cartes de qualité du XVe au XIXe siècle, en très bon état de conservation et sans marque, elles peuvent se vendre de 20 à 1 000 € l’unité ! Les jeux de tarots complets du XIXe siècle comportant 78 cartes.

La rédaction