Etudiants : comment sont-ils logés ?

0
116
N’importe qui peut s’inscrire à un Mooc : salariés, chômeurs, femmes au foyer, étudiants, lycéens, retraités, étrangers… - crédit photo : Wavebreakmedia ©ShutterStock

Face à des résidences universitaires souvent saturées, les étudiants doivent louer dans le privé. A quelles conditions ?
par Carole Caillaud

 

Le grand écart Paris-Province

Selon une étude réalisée par Locservice.fr*, un studio se loue en moyenne 496 € charges comprises par mois en France dans le parc privé. Mais ce chiffre descend à 324 € à Poitiers, ville étudiante la moins chère, et monte à 824 € à Paris, sans surprise la plus chère, 570€ à Nice, 532€ à Aix-en-Provence, 511€ à Lyon, 482€ à Bordeaux et 482€ à Marseille. Ainsi se loger à Poitiers, Brest, Saint-Etienne ou au Mans coûte environ 60% moins cher que dans la capitale.

 

Le centre de Paris privilégié par les étudiants

Les quartiers de Paris principalement plébiscités par les étudiants sont les arrondissements centraux du 1er au 6ème, qui séduisent près d’un tiers des locataires (33%) historiquement étudiants, et qui rassemblent les plus anciennes universités de la capitale. L’est de Paris est le second secteur le plus demandé (26%), notamment les 12e et 20e arrondissements qui sont les moins chers de Paris. Les quartiers chics des 15e et 16e arrondissements rencontrent également un certain succès (23%) sans doute en raison de la volonté des parents d’installer leurs enfants dans un lieu sûr et calme.

 

Studio ou colocation

Plus de la moitié de ces étudiants (60%) opte pour un studio. Ces petits hébergements correspondent à leurs attentes car ils sont moins chers et leur permettent de garder intimité et confort. Leur budget moyen est de 583€. Toutefois en région parisienne, le budget monte à 802€ contre 515€ dans le reste de la France. Les jeunes louent, de préférence, un logement meublé ce qui permet à ceux venant de loin de ne pas s’encombrer en meubles et d’optimiser leur temps d’emménagement. Pour limiter les frais, 20% des étudiants choisissent la colocation, bien devant la chambre indépendante ou chez l’habitant (9%). Les colocataires dépensent en moyenne 421€ par mois au lieu de 496€ pour un studio.

D’où viennent les étudiants qui louent ?

La plupart viennent de l’étranger. Ainsi, seuls 13,2% sont français. 32,2% sont européens. En dehors de l’Europe, les étudiants étrangers viennent surtout d’Asie (20,6%), d’Amérique du Nord (12,1%), d’Amérique du sud (10,9%). Les 10,09% restant du reste du Monde.

 

*Source : Pour ces données, LocService.fr, spécialiste de la location entre particuliers, qui réalise cette étude, a analysé 76 000 logements ayant changé de locataires en 2016.