masquer
Sur la Toile

Films piratés : cinq hommes condamnés à verser 1 M€ !

Le 26/09/2012 à 16:07:58
Vues : 875 fois JE REAGIS

Cinq hommes, qui pirataient des films pour le compte de grosses plateformes de téléchargement, ont été condamnés à des peines de prison avec sursis et à verser 1,1 million d’euros aux ayants-droits.

Cinq hommes, appartenant à deux gros réseaux de piratage français, ont été condamnés mercredi 26 septembre par le tribunal correctionnel de Paris, pour avoir partagé des films contrefaits sur Internet. En plus de peines de prison avec sursis, allant de trois à six mois, ils devront verser 1,1 million d’euros de dommages et intérêts aux ayants-droits (Disney, Universal, Warner Bros…).

Que sont ces réseaux de piratage ?

Il existerait, en France, une dizaine de « teams » (« équipes »), gérant des plateformes illégales de téléchargement. Ces réseaux mettent en ligne des centaines, voire des milliers de films piratés chaque mois, par le biais de puissants serveurs, aux bandes passantes ultra-rapides.

En général, les membres d’une team ont chacun un rôle bien défini. Certains sont chargés de récupérer les films, soit en capturant les images au cinéma à l’aide d’un caméscope, soit en se procurant les DVD encore non sortis en France. D’autres mettent à jour les sites et gèrent les bugs techniques.

Pour qui « travaillaient » les cinq pirates condamnés ?

Parmi les cinq pirates dont on parle aujourd’hui, trois appartiennent à l’équipe de Cinefox. Ils ont été condamnés à six mois de prison avec sursis et à verser solidairement plus de 710 000 euros de dommages et intérêts aux sociétés d’auteurs et boîtes de production. Les deux autres œuvraient pour le compte de l’équipe Carnage. Ils ont pour leur part été condamnés à trois et quatre mois de prison avec sursis et à plus de 410 000 euros de dommages et intérêts.

Le seul de ces pirates à s’être présenté à l’audience du 12 septembre dernier avait déclaré qu’il considérait le piratage « comme un jeu ». Il n’en aurait retiré aucun bénéfice financier…

Par Julie Toury

Top articles
Réagir à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image
Vidéo Buzz
Il est rarissime de voir un requin bleu sur le rivage, surtout lorsqu'il y a si peu de profondeur (moins d'un mètre). - crédit photo : Le Parisien (capture d'écran)

VIDÉO – Insolite : un requin bleu filmé en Corse

lire la vidéo