masquer
Conso

Nouvel iPad : risque de surchauffe "anormale" ?

Le 21/03/2012 à 07:39:50
Vues : 1435 fois JE REAGIS

Plusieurs utilisateurs du nouvel iPad d'Apple se plaignent d'une hausse de température excessive de l'appareil en état de marche. Une association de consommateurs américaine envisage l'ouverture d'une enquête pour évaluer le risque.

Ça chauffe pour Apple  ! Le nouvel iPad, sorti le 16 mars dernier, présenterait un risque de surchauffe « anormale ». Plusieurs utilisateurs ont posté des messages d'inquiétude, à ce sujet, sur le site d'Apple et sur celui de Consumer Reports. Cette association de consommateurs américaine, a elle-même testé la tablette tactile pour mieux comprendre le problème. Verdict ? « Quand il n'était pas branché, le dos du nouvel iPad a atteint des températures allant jusqu'à 45 degrés, ce n'est qu'en étant branché qu'il a atteint plus de 46 degrés », a-t-elle relevé. Passé à la loupe également, l'iPad 2 atteindrait une température de 40 degrés quand il est branché, et de 37,8 degrés quand il ne l'est pas.

S'il parait normal qu'un appareil électronique « chauffe » en état de marche, ces températures ne sont-elles pas excessives ? Non, si l'on en croit Apple. La firme a tenu à rassurer ses clients en diffusant un un communiqué expliquant que « les émissions de chaleur de sa tablette correspondaient à ses propres normes techniques ». Elle les invite à contacter le service client « en cas de problème ». De son côté, Consumer Reports envisage l'ouverture d'une enquête pour évaluer le risque pour l'utilisateur.

« Nous ne sommes pas parfaits » (Apple)

Le nouvel iPad nest pas le premier produit Apple à avoir fait l'objet de plaintes dès sa mise sur le marché. A la sortie de l'iPhone 4, en 2010, de nombreux clients avaient constaté une baisse du signal lorsque le smartphone était tenu d'une certaine manière, notamment chez les personnes gauchères. En effet, l'antenne étant placé dans la bordure métallique, la main de l'utilisateur pouvait gêner le captage. Consumer Reports avait alors déconseillé l'achat du téléphone. Steve Jobs, grand patron d'Apple à l'époque, avait alors reconnu : « nous ne sommes pas parfaits, les téléphones ne sont pas parfaits ». La marque à la pomme avait proposé aux clients mécontents un remboursement de l'appareil ou une coque de protection gratuite. Pas sûr qu'elle réitérera le geste pour le nouvel iPad...

Par Julie Toury

Top articles
Réagir à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image
Vidéo Buzz
Nicolas Bedos, invité d'Un Soir à la Tour Eiffel, a fait une révélation fracassante...

VIDÉO – Bedos et Trierweiler amoureux : la grosse blague !

lire la vidéo