masquer
Radioactivité

Au Japon, contrôlez les radiations avec votre portable

Le 29/05/2012 à 17:07:38
Vues : 1045 fois 1 REACTION

L’opérateur japonais, Softbank, propose des portables auxquels il a intégré des dosimètres afin de mesurer le taux de radiation dans l’air.

Le monde des Smartphones vient de franchir un nouveau stade. Masayoshi Son, le PDG de l’opérateur de télécommunications mobiles japonais Softbank a annoncé ce mardi 29 mai la commercialisation prochaine au Japon d'un téléphone portable intégrant un dosimètre. La fonction de ce dosimètre est certes de mesurer mais surtout de mesurer la… radioactivité ambiante ! En proposant ce service Masayoshi Son explique avoir ainsi répondu à la demande d'un client japonais.

"Avec ce mobile, une pression sur un bouton suffit pour mesurer simplement les radiations en un lieu donné, lesquelles sont exprimées en microsieverts par heure", a expliqué le patron du groupe lors d'une conférence de presse. Masayoshi Son se sent particulièrement concerné par le drame qui a eu lieu à Fukushima. Il est d’ailleurs un des rares grands patrons japonais à exiger l'abandon de l'énergie nucléaire à cause des conséquences, que l’on connait désormais tous, de l'accident de la centrale de Fukushima.

Les japonais craignent toujours les conséquences de Fukushima

Il n’est pas si étonnant de voir cet opérateur lancer ce type de service. En effet il avait déjà été très engagé auprès des populations touchées par le séisme et le tsunami du 11 mars 2011. L'arrivée sur le marché de ce type de produits n’est que la traduction des craintes qui ont envahi la population, d’une large dispersion d'éléments radioactifs dans l'environnement à cause des rejets de la centrale ravagée de Fukushima.Cette crainte a notamment été accentuée par les taux très élevés relevés dans la préfecture de Chiba limitrophe de la centrale de Tokyo.

Les mesures horodatées récoltées par le téléphone sont automatiquement classées selon un historique et positionnées sur une carte géographique, grâce à la localisation par satellite. Ce téléphone évalue ensuite la radioactivité grâce à une puce spéciale. Dès la mi-juillet les usagers japonais pourront s’équiper de ce téléphone. "Il s'agit d'une première mondiale", a précisé Masayoshi Son, lequel affirme avoir ainsi répondu à la demande d'un client japonais.

L’autre opérateur japonais, NTT Docomo avait présenté un accessoire pour mobile qui associé à une application offrait les mêmes fonctionnalités. Mais Softbank est en avance car pour l’instant pour son concurrent il ne s'agit que d'un prototype.

Par Maëla Priolet

Top articles
1 réaction à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image
  1. avatar
    Publiée le 01/06/2012 à 01:13:01- par Anonyme

    Pour info avec les smartphones Android on peut déjà mesurer les ondes électromagnétiques émises