masquer
Transport

Air France lance une nouvelle marque low cost

Le 02/04/2012 à 17:58:40
Vues : 1846 fois JE REAGIS

Las de voir ses parts de marché diminuer a vu d’œil et d’accuser des pertes d’exploitation en millions d’euros, Air France a décidé de réagir en se réinventant. La compagnie prévoit notamment de se lancer sur le marché du long courrier low cost.

Air France a présenté, vendredi 30 mars, ses futurs axes de restructuration afin de concurrencer les compagnies low cost, éponger les pertes qu’elle a subies ces dernières années et enfin relancer sa croissance économique. A son plan drastique de restructuration de janvier 2012, elle compte associer des mesures structurelles telles que le développement d’une nouvelle marque low cost.

Air France a énormément souffert de l’arrivée sur le marché du transport aérien des compagnies « à bas coûts » qui, à charge d’un service de qualité inférieure aux autres compagnies, pratiquent des prix très attractifs. Elle doit donc trouver des solutions si elle ne veut pas disparaître.

Le plan de restructuration de janvier s’axait principalement sur la réduction des coûts mais ne s’inscrivait pas dans une démarche à long terme. Ce plan prévoyait notamment le gel des salaires et des embauches ainsi qu’une réduction des investissements. Mais cette fois-ci, la compagnie aérienne, encore forte de l’arrivée de son nouveau directeur, Alexandre de Juniac, entend bien se repositionner sur le marché du transport aérien parmi les leaders. Elle a alors mis en place des groupes de travail au sein d'Air France, chargés de réfléchir sur les mesures nécessaires « au redressement et les pistes prioritaires pour y parvenir », a précisé le porte-parole d’Air France.

Bientôt des vols long courrier « à bas coût » chez Air France

Parmi les mesures, trois grands axes se dessineraient. Tout d’abord, le modèle des bases régionales pour les vols court courrier, actuellement limité aux villes de Marseille, Toulouse et Nice, devrait être étendu. D’autre part, la marque low cost Transavia, ainsi que la flotte actuelle d’Air France, devraient bénéficier d’investissements de la part de la compagnie pour se développer. N’oublions pas qu’Air France peut parfaitement agrandir sa flotte à moindre coût, en se fournissant sur le marché de l’occasion des avions. Certaines compagnies en faillite bradent le prix de leurs appareils, encore en parfait état. Enfin, la proposition la plus ambitieuse devrait être celle qui, pour concurrencer les compagnies low cost, prévoit le développement d’une nouvelle filiale low cost long courrier.

Alexandre de Juniac souligne néanmoins que ces mesures dépendent de la signature de nouveaux accords, le but étant « d'être prêt en juin au niveau du groupe Air France-KLM », a clarifié le porte-parole.

Par Maëla Priolet

Top articles
Réagir à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image
Vidéo Buzz
Nicolas Bedos, invité d'Un Soir à la Tour Eiffel, a fait une révélation fracassante...

VIDÉO – Bedos et Trierweiler amoureux : la grosse blague !

lire la vidéo