masquer
Non mais !

Les agriculteurs aussi doivent s’équiper d’éthylotest

Le 04/07/2012 à 13:13:15
Vues : 1244 fois JE REAGIS

Depuis le 1er juillet, tous les véhicules doivent être équipés d'un éthylotest. Cette mesure s'applique également aux engins agricoles, ce que les travailleurs de la terre refusent...

Depuis le début du mois, tous les véhicules « terrestres à moteur » doivent être équipés d’un éthylotest.

Une rigueur qui fait débat quant à son utilité, d’autant plus chez les agriculteurs, qui ont également l’obligation d’en posséder un dans leurs tracteurs, moissonneuses-batteuses etc… « Cette obligation paraît totalement inadaptée aux 1 200 000 tracteurs qu’on dénombre en France », s’indigne dans Le Point Bernard Lannes, agriculteur dans le Gers, président de la coordination rurale.

La question qui se pose, en réalité, concerne la fiabilité des éthylotests, étant donné leur mauvaise conservation dans ces machines agricoles. « Les tracteurs anciens ne sont pas vraiment équipés. Et surtout, nous travaillons dans la poussière, sous la fournaise de l’été ou au contraire dans le froid. Est-ce que cela garantit la bonne conservation de l’éthylotest ? ».

A qui la faute ?

L’autre problème qui se pose, est que les engins agricoles sont rarement la propriété d’un seul agriculteur. En effet, les coopératives de matériels agricoles prêtent leurs machines, qui sont utilisées par plusieurs personnes. Et les Cuma (coopératives d’utilisation de matériel agricole) possèdent la majorité des moissonneuses-batteuses en France. Alors, lors d’un contrôle, à qui revient la faute si un éthylotest est périmé ou défectueux ? Telle est la question…

Si les agriculteurs avaient accepté sans broncher de s’équiper d’un triangle de pré-signalisation et d’un gilet de sécurité fluorescent, cette mesure de l’éthylotest est la mesure de trop. Pour manifester leur mécontentement, les agriculteurs ont envoyé une lettre aux ministres de l’Agriculture et de l’Intérieur, afin de dénoncer cette mesure « stupide », en signalant que de toutes manières, la plupart du temps, avec ces machines, ils se déplaçaient sur des parcelles privées et non sur des routes.

 

Lire aussi: Ethylotest obligatoire en voiture : les 6 points à retenir

Par Maxime Quéma

Top articles
Réagir à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image
Vidéo Buzz
Nicolas Bedos, invité d'Un Soir à la Tour Eiffel, a fait une révélation fracassante...

VIDÉO – Bedos et Trierweiler amoureux : la grosse blague !

lire la vidéo