Consulter son ordinateur dans le noir : facteur de dépression !

L'exposition à une faible lumière avant de se coucher serait un facteur de dépression. Consulter trop longtemps son ordinateur alors qu'il fait nuit serait donc mauvais pour la santé.

0
2750

La pièce est plongée dans le noir, il est tard mais vous n’arrivez pas à dormir. La seule source lumineuse ? Votre télévision ou votre ordinateur, qui vous occupe durant votre insomnie.

Rien de spécial ? Et bien si ! La chercheuse Tracy Bedrosian, de l’université de l’Etat de l’Ohio, a mené une étude établissant le lien entre éclairage artificiel nocturne et taux de dépression chez l’homme.

Les recherches, publiées dans la revue Molecular Psychiatry, expliquent que l’étude a été menée sur des hamsters, exposés à une faible lumière artificielle durant la nuit. Au bout de seulement quatre semaines, l’équipe universitaire a relevé un comportement nerveux et de l’apathie chez ces rongeurs.

La spécialiste explique que « l’avènement de la lumière électrique a permis aux humains de se départir des cycles naturels du jour et de la nuit », ce qui a perturbé notre rythme biologique, à savoir dormir la nuit et rester éveillé le jour.

Mais T. Bedrosian affirme que ces effets ne sont pas irréversibles. « Les personnes qui se couchent tard en restant devant la télé ou l’ordinateur peuvent contrecarrer certains des effets néfastes en revenant à un cycle lumière-obscurité et en minimisant leur exposition à la lumière artificielle pendant la nuit », a-t-elle précisé au magazine américain Time.

Une étude de l’Association médicale américaine (AMA) avait déjà mis en avant les dangers d’une exposition à une faible lumière avant le coucher, qui réduisait la sécrétion de mélatonine. Lorsqu’elle est absente, cette hormone, qui sert à réguler le rythme chronobiologique, peut induire une prise de poids, augmenter les risques de stérilité et de diabète, et même favoriser certains cancers.

Mathilde Bourge