COP21 : se déplacer en Ile-de-France sera très compliqué

À partir de ce dimanche 29 novembre, plusieurs axes routiers seront fermés à la circulation. En plus de la voiture, la préfecture de police de Paris déconseille aux Franciliens d'utiliser les transports en commun.

0
1271
©dade72 / Shutterstock.com

Le top départ de la COP21 sera donné ce lundi 30 novembre au Bourget. Que les Parisiens et les Franciliens se préparent, le dimanche 29 et le lundi 30 novembre seront très compliqués. Si vous aviez prévu de vous déplacer, vous feriez mieux de rester chez vous. La préfecture de police recommande en effet de ne pas utiliser son véhicule mais aussi… les transports en commun sauf nécessité, pour éviter le « risque d’engorgement ». 

Cette déclaration marque un changement soudain, puisque mercredi 25 novembre dernier, le président de la région et du Syndicat des transports d’Ile-de-France, Jean-Paul Huchon, avait annoncé la gratuité des transports en commun pour ces deux jours de galère.

Des axes routiers fermés

Les mesures de sécurité renforcées suite aux attentats de Paris auront donc des conséquences importantes sur la circulation en Ile-de-France. Et cela commencera dès dimanche après-midi à partir de 15h.

Pour l’arrivée des premières délégations, les autoroutes A1, A6 et A106 qui desservent les aéroports seront progressivement fermées et le resteront jusqu’à lundi soir, minuit. Certaines parties du périphérique ouest seront interdites aux voitures : le périphérique extérieur entre la porte de la Chapelle et la porte de Saint Cloud et le périphérique intérieur entre la porte d’Orléans et la porte de Saint-Cloud. Dans Paris, ce sera la voie Georges Pompidou qui sera fermée, entre la porte de Saint-Cloud et la place de la Concorde.

Lundi 30 novembre, de 6h à 21h, l’autoroute A1 reliant Paris – Le Bourget sera fermée, mais aussi le périphérique ouest, entre la porte d’Asnières et la porte de la Chapelle. Dans Paris, un itinéraire prioritaire sécurisé sera mis en place entre la place de la Concorde et la porte d’Asnières via la place de la Madeleine et le boulevard Malesherbes.

Pour plus d’informations et de détails, rendez-vous sur le site internet de la préfecture de police.

Il est donc recommandé de ne pas utiliser sa voiture et les transports en commun. La solution est alors de rester chez soi (le stationnement résidentiel à Paris sera gratuit) ou bien de passer dans un centre équestre pour louer, le temps de ces deux jours, un cheval. C’est pratique et écologique, donc très COP21.

Lire aussi : Transports, sécurité : quelles mesures pour la COP21 ? 

Justine Dupuy