Crédit d’impôt pour travaux de rénovation : du changement en janvier 2020 !

0
108
Le crédit d’impôt sera remplacé par une prime versée au moment des travaux
Le crédit d’impôt sera remplacé par une prime versée au moment des travaux sous certaines conditions.

A compter du 1er janvier 2020, le crédit d’impôt (CITE) va progressivement être remplacé par une prime. On vous dit tout.

Pour inciter les ménages français à faire des travaux de rénovation de leurs logements, le gouvernement a mis en place depuis plusieurs années un avantage fiscal : le Crédit d’impôt en faveur de la transition énergétique (CITE). Il permet aux contribuables de déduire de leur impôt sur le revenu une partie des dépenses engagées pour les travaux d’amélioration de l’efficacité énergétique de leur logement.

Le Crédit d’impôt en 2019

Il est ouvert aux contribuables effectuant des travaux dans leur résidence principale. Le plafond global de dépenses ouvrant droit au CITE est fixé, sur une période de cinq ans, à
8 000 € pour une personne seule ou 16 000 € pour un couple soumis à déclaration commune, montants majorés de 400 € par enfant à charge ; il est nécessaire de faire appel à un artisan estampillé RGE(Reconnu garant environnement) pour certains travaux. Le taux du CITE varie selon la nature des travaux de 15% à 50%. Ainsi le changement des fenêtres ouvre droit à un crédit d’impôt de 15 % sur l’acquisition du matériel (hors main-d’œuvre), à condition de remplacer de simples vitrages par des doubles vitrages. Les dépenses de changement de chaudière pour un modèle plus performant et écologique, les dépenses d’isolation des parois opaques, d’appareil de régulation de chauffage…ouvrent droit à un crédit d’impôt de 30% du montant des travaux et à  50 % pour les frais de main-d’œuvre liés à la dépose d’une cuve à fuel

Ce qui est prévu pour 2020

Les+

Le crédit d’impôt sera remplacé par une prime versée au moment des travaux. Cela évitera aux ménages d’avoir à faire l’avance des frais pour se faire rembourser par la suite. La réforme sera mise en place en deux temps. Les ménages modestes pourront en bénéficier dès janvier 2020 et en 2021 pour les ménages intermédiaires.

Les –

Le montant de la prime sera calculé en fonction de la performance énergétique et non plus du coût des travaux. En outre, certains travaux vont sortir du dispositif. C’est le cas de l’isolation des combles qui devrait être exclu de la nouvelle prime. Les grands perdants seront les ménages les plus aisés à qui bénéficiait majoritairement le CITE et qui ne pourront pas prétendre à la prime.