Déjeuner avec ses collègues rendrait plus performant

Vos collègues vous proposent de déjeuner avec eux ? Ne refusez pas ! Selon une étude américaine, partager ses repas avec ses partenaires de travail permettrait d’être plus efficace.

0
978
Déjeuner avec ses collègues rendrait plus performant ©ShutterStock

On le sait, avoir de bons rapports avec ses collègues de bureau est essentiel. Et ce n’est pas cette nouvelle étude américaine, publiée dans la revue Human Performance, qui viendra dire le contraire. Des scientifiques de l’Université de Cornell affirment en effet que déjeuner avec ses collègues améliorerait ses performances au travail.

Pour arriver à cette conclusion, ils se sont tout d’abord demandés si les entreprises qui investissent dans des cantines en tiraient des bénéfices. Ainsi, ils ont décidé de suivre pendant un peu plus d’un an une cinquantaine de casernes de pompiers.

Les équipes qui déjeunent ensemble sont plus performantes

Dans un premier temps, ils ont appris que certains soldats du feu considéraient les repas ensemble comme primordiaux. Au point que certains d’entre eux démarrant leur garde à 18h dînent parfois deux fois, une première fois à la maison et une seconde fois avec leur équipe, précise Pourquoi Docteur.

Puis, dans un second temps, ils ont demandé à leurs responsables hiérarchiques de spécifier le nombre de fois où les pompiers se retrouvaient dans la semaine pour déjeuner, et de noter de 1 à 10 leurs performances en mission. Résultats ? Les équipes qui déjeunaient entre elles étaient plus performantes que celles qui ne le faisaient pas.

« Tisser un lien social »

Selon Kevin Kniffin, coauteur de l’étude, « manger ensemble est un acte beaucoup plus intime qu’étudier un tableau Excel en réunion (…) D’un point de vue anthropologique, partager un repas est une ancienne tradition permettant de tisser un lien social, et cela semble se perpétuer sur les lieux de travail ». Il conseille donc aux entreprises d’investir dans des infrastructures comme des cafétérias, « pour augmenter le rendement au travail ».

Les chercheurs ont également souligné que si certaines personnes déjeunent dans leur coin, c’est que « quelque chose de profond se passe mal au sein du groupe, en particulier dans la manière de travailler ».

Lire aussi : Collègues : à bas les fayots et les hypocrites

Justine Dupuy