Déménagement : usez du système D pour payer moins cher !

Entre l’achat des cartons, les gros bras à trouver et la camionnette à louer, on le sait bien, 
un déménagement, ça coûte cher. Il est néanmoins possible de limiter la casse en faisant preuve de bon sens et en adoptant les bons gestes.

0
1514
Déménagement : usez du système D pour payer moins cher ! ©Shutterstock

Si l’on estime le coût moyen d’un déménagement à 
1 700 euros (source : AZ Déménagement), on peut faire considérablement baisser la facture (jusqu’à 1 000 euros). Pour cela, il faudra mettre la main à la pâte, souvent, être organisé… Bref, vous devrez faire beaucoup de choses vous-mêmes et rivaliser d’ingéniosité pour limiter au maximum les dépenses. Mais une fois le pli pris, vous verrez, ça déménage et vous n’aurez plus de scrupules à demander de l’aide !

Le matériel, tu dénicheras !

L’option gratos. Un mois à l’avance, rendez visite au supermarché et aux commerçants du quartier pour leur demander de mettre de côté quelques cartons qu’ils jetteront de toute façon. Des cartons en bon état évidemment. Mais aussi des petits formats pour les livres ou les objets lourds et des grands pour ce qui est plus encombrant. Certains de vos interlocuteurs seront même parfois ravis de s’en débarrasser sur-le-champ. La gentillesse et le sourire aidant, on ne pourra pas vous le refuser. Autre solution, contactez les copains ou les voisins qui ont récemment emménagé. Peut-être vivent-ils encore un peu au milieu des cartons ? Et si vous tombiez à pic ? Demandez-leur s’il leur reste quelques fins de rouleaux adhésifs, du papier bulle… Tout est bon à récupérer. Idéalement, faites vos cartons au fur et à mesure pour pallier le manque et refaire quelques allers et retours au besoin au supermarché ou chez les copains ! Pour caler vos objets et protéger la vaisselle, pensez au papier journal, épluchez vos vieux magazines ou fouillez les poubelles (les bacs propres) de la copro.

L’option éco. Pas besoin d’investir votre 13e mois dans l’achat de cartons, de papier de soie et d’adhésif surpuissant. Les magasins de bricolage et 
de nombreux sites Web proposent des kits
 déménagement accessibles à tous (à 
partir de 32,95 euros sur www.castorama.
fr, de 39,90 euros sur www.leroymerlin.fr…). Carrefour s’est même lancé dans la location de caisses en plastique, de diables et de couvertures à la journée à prix ultra compétitifs (www.carrefour.fr). Enfin, sur cartonmarket.fr, comptez 34,50 euros les 30 cartons standard (55 x 35 x 30cm), l’un des meilleurs rapports qualité/prix. Au pire, s’il vous en reste, vous pourrez toujours les revendre sur eBay.

Les muscles des copains, tu réserveras !

L’option gratos. Le plus tôt possible, envoyez un mail à vos proches amis, aux garçons forts et musclés de la famille pour venir vous aider à déménager le jour J. N’hésitez pas à en faire trop pour les amadouer, tirez sur la corde « SOS, je suis fauché(e) », ou faites valoir votre statut de célibataire. Promettez-leur des sandwichs au comté affiné au déjeuner et précisez qu’il y aura de vraies pauses gâteaux maison dans la journée, ça peut aussi les convaincre de vous aider ! Jouez la carte de l’humour, histoire de paraître détendu(e). Mais bien sûr, ne vous attendez pas à l’emballement général, voyez large et castez toujours plus de monde que nécessaire, ça évitera les désillusions devant les désistements de dernière minute. Relancez – avec humour toujours – régulièrement par mail et téléphone, histoire que tout le monde soit bien au rendez-vous. Il vous faudra aussi accepter un peu de casse : ce ne sont pas des pros !

L’option éco. Personne n’est dispo le jour du déménagement, vos amis sont aux abonnés absents ou tout le monde s’est foulé le petit doigt en même temps ? Pas de panique : la vie est bien faite et le Web regorge de sites futés qui permettent de choisir la formule adaptée à ses besoins. Inscrivez-vous sur plusieurs sites d’échanges ou de location de services entre particuliers et comparez. Pour l’échange, comme son nom l’indique, c’est du donnant-donnant : bénéficiez de quelques heures de main-d’œuvre en contrepartie du même nombre d’heures de compta, de repassage ou d’autres choses… Parmi les leaders dans le domaine de l’entraide, qui fonctionnent partout en France, citons yakasaider.fr, services-particuliers.org et troc-it.fr. Sinon, pour une dizaine d’euros par heure, louez les services de déménageurs en répondant ou en passant une annonce sur l’un des sites de jobbing qui acceptent les déclarations CESU (réduction d’impôt de 50% des sommes engagées par le déclarant) parmi lesquels jobbons.com
 et monabeille.fr sont des références. Vous souhaitez faire appel à des professionnels ? Évitez alors les périodes trop chargées (de juin à septembre) et les week-ends pour pouvoir négocier un rabais. Mais au moins, votre porcelaine japonaise sera entre de bonnes mains.

Le transport, tu négocieras !

L’option gratos. La location de camionnette n’est pas non plus une partie de plaisir. Si vous connaissez l’ami d’un ami qui possède un utilitaire, entrez en contact avec lui le plus tôt possible pour espérer le lui emprunter quelques heures le jour J, tout en payant le carburant. Proposez-lui en échange des places de ciné, un bon dîner ou une bouteille de chablis s’il en est fan, ça peut fonctionner… Si vous ne déménagez pas trop loin, rabattez les sièges de la voiture et multipliez les allers-retours en la chargeant avec les cartons, les housses de vêtements, les caisses de livres… Assez contraignant, certes, et puis ça ne fonctionne évidemment pas pour la machine à laver ou les gros meubles.

L’option éco. Pas toujours évident d’avoir un réseau « utilitaire » dans sa vie ! Alors on peut toujours louer un camion. Mais de quelle taille ? Pour ne pas transporter inutilement des choses qui vous encombrent ou dont vous souhaitez à terme vous débarrasser, commencez par faire du tri dans les objets, les vêtements, jetez certains meubles à la déchetterie, faites venir Emmaüs chez vous… Ou si vous avez le temps, incrustez-vous au prochain vide-grenier pour espérer en récupérer quelques euros… Ensuite, calculez le volume de vos meubles via le site www.ledemenageur.com ; ce serait bête d’avoir vu trop petit et de devoir multiplier les trajets, ou trop grand et d’avoir gaspillé votre argent. En outre, déménagez de préférence en semaine plutôt qu’un week-end car les prix sont généralement inférieurs de 20 à 30%. En passant par les agences classiques, louez votre véhicule online, c’est la garantie là encore de payer moins cher (20% en moyenne jusqu’à 30 % sur Ada.fr ; à partir de 40 euros/jour un 3 m3). Évidemment, les forfaits kilométrages illimités sont plus onéreux mais ils s’imposent si vous changez de région. Dans ce cas, louez un utilitaire uniquement à l’aller (à partir de 153 euros un 12 m3 pour un Paris/Lille sur www.rentanddrop.com, le spécialiste de la location d’utilitaires en allers simples ou à partir de 200 euros/jour un 12 m3 en kilométrage illimité sur Rentacar.fr).

Petit bricolage et installation, tu prévoiras !

L’option gratos. La famille, les amis, toujours eux, c’est vraiment précieux surtout quand on n’est pas doué de ses dix doigts ! Non seulement pour accrocher les cadres aux murs, pour poser les rideaux, installer les branchements électriques de son cocon high-tech ou monter ce satané meuble suédois… Encore une fois, brassez large et sonnez 
le clairon pour qu’il y ait plus de volontaires que de fuyards. Cela augure de joyeux moments pleins de convivialité
 et de cris ! Si vous n’êtes pas trop regardant et si vous faites facilement confiance, pensez encore aux sites d’échanges de services qui peuvent bien vous dépanner…

L’option éco. Usez des sites de jobbing, spécialisés dans les services à domicile parmi lesquels vous pourrez privilégier personia.org, hellocasa.fr : les prix sont calculés en ligne et fixés dès le départ. Donc pas de mauvaises surprises à prévoir ! Seule recommandation : comparez !

Autres astuces pour grappiller quelques euros

En remplissant certaines
 conditions, vous pouvez aussi
 demander à financer votre
 déménagement. Si vous êtes 
salarié d’une entreprise versant 
le 1% logement, vous pourrez 
bénéficier de l’aide Mobilipass, une 
avance des frais de déménagement 
remboursable en 36 mois maximum 
à hauteur de 3000 ou 3500 euros.
 Selon la période de l’année et son
compte en banque, ça peut être une
 respiration (mobilipass.fr).

La CAF propose 
aussi des primes si vous avez trois enfants ou 
plus ou que le petit dernier a moins de 2 ans :
 969,10 euros pour 3 enfants, 1 049,86 euros pour 4 enfants… (www.caf.fr). Pôle Emploi propose une aide à la mobilité à certaines personnes : un remboursement des frais de déplacement, des repas et d’hébergement (pole-emploi.fr). Enfin, des Fonds de solidarité logement existent, gérés par les Conseils généraux varient d’un département à l’autre : aucune contrainte de revenu, tout est étudié au cas par cas (soliha.fr).

Lire aussi : Emoovz : le premier comparateur des déménageurs

Sabrina Bailleul