Distribution d’éthylotests pour l’Ascension

En plein pont de l’Ascension, une distribution de 100 000 éthylotests est organisée sur douze autoroutes de France par « 40 millions d’automobilistes » et une fondation VINCI pour participer à la sécurité routière.

0
2026
Distribution d’éthylotests pour l’Ascension ©Sipa

A l’approche du week-end prolongée de l’Ascension, la prudence sur la route est de rigueur. L’association « 40 millions d’automobilistes » et la Fondation VINCI Autoroutes pour une conduite responsable ont décidé d’agir en faveur de la sécurité routière. Pour ce faire, elles distribueront 100 000 éthylotests sur douze aires d’autoroutes.

« Il ne faut pas perdre de vue l’enjeu : lutter contre l’alcool au volant, première cause de mortalité sur les routes, en ayant le réflexe responsable de souffler dans l’éthylotest, c’est contribuer, chaque année, à sauver des vies » souligne Louis Derboulle, président de l’association « 40 millions d’automobilistes ». La fondation VINCI s’est portée au soutien de cette initiative.

Sur les aires de repos des douze autoroutes c’est 50 000 boîtes, contenant chacune deux éthylotests, qui seront distribuées à l’occasion des grands départs de l’Ascension. La distribution aura lieu entre ce mercredi 16 mai de 13 h à 20 h et le jeudi 17 mai de 8 h à 14 h. Chaque année, ce sont en effet plus de 1000 personnes qui perdent la vie dans un accident lié à l’alcool.

Changer le comportement des conducteurs

A partir du 1er juillet 2012, le Code de la Route rend obligatoire la possession par tout conducteur d’un éthylotest, non usagé, disponible immédiatement. Cette initiative est donc un bon moyen d’initier les automobilistes à ce système de contrôle du taux d’alcoolémie. De plus à compter du 1er novembre 2012, les conducteurs ne disposant pas d’un éthylotest seront sanctionné. Mais justement, le but de cette distribution est de dépasser l’obligation purement légale. Les organisateurs voudraient en faire une obligation morale dans l’esprit des automobilistes.

Il faut donc que les conducteurs parviennent à se responsabiliser. Ce n’est pas parce qu’il y a un éthylotest dans sa voiture qu’on est en règle. Jusqu’à preuve du contraire, la simple présence de cet appareil n’a pas pour effet de faire baisser le taux d’alcoolémie. Si vous sortez d’une soirée et que vous avez bu, utilisez votre éthylotest, il est là pour ça ! Cela pourra peut-être vous éviter un accident ou pire encore.

« L’objectif de cette opération est d’aider les conducteurs à être les acteurs de leur propre sécurité aussi bien que de celle des autres. Conduire exige la pleine possession de ses moyens ; ce qui n’est pas le cas après avoir consommé de l’alcool, y compris à faible dose ou de façon ponctuelle. Il faut savoir que 85% des accidents mortels liés à l’alcool sont dus à des buveurs occasionnels » rappelle Pierre Coppey, président de la Fondation VINCI Autoroutes pour une conduite responsable.

Si vous devez prendre la route, n’oubliez pas non plus de faire une pause toutes les deux heures.

Maëla Priolet