Don aux associations : comment bénéficier de l’avantage fiscal ?

0
99
Réduction d'impôt possible en cas de don à des associations. Shutterstock ID 652915981; Nom magazine: -

Pour encourager la solidarité, les pouvoirs publics accordent une réduction d’impôts aux contribuables qui effectuent des dons aux associations. Pensez-y !

A qui donner pour en bénéficier ?

Pour être éligibles à la réduction d’impôt, les associations ou fondations auxquelles vous faites un don doivent être d’utilité publique ou d’intérêt général, c’est-à-dire à but non lucratif, avoir un objet social ou une gestion désintéressée et être ouvertes à tous et non à une catégorie de personnes. Elles peuvent avoir un but philanthropique, éducatif, scientifique, social, sportif ou artistique. Il ne s’agit donc pas uniquement des associations d’aide aux personnes en difficulté ou pour la recherche médicale ou environnementale. Il peut s’agir de dons à une fondation du patrimoine ou finançant des travaux sur des monuments historiques ou à des établissements d’enseignement supérieur ou artistique et même à des associations finançant des partis politiques, des campagnes électorales ou des syndicats, à condition qu’ils répondent aux critères ci-dessus.

Quel est le montant de la réduction ?

Le montant de la réduction est différent selon le type d’action de l’association :

– une réduction de 75% des sommes versées à des associations d’aide aux personnes en difficulté. Il s’agit des organismes fournissant des soins de première nécessité comme des repas, des soins médicaux ou encore des logements aux personnes les plus défavorisées. Par exemple « Action contre la faim », « Médecins du Monde »  « La fondation de l’Abbé Pierre », « La Croix Rouge », etc. Ainsi, un don de 100 € ne vous coûte réellement que 25€.

– une réduction de 66% pour les dons aux autres associations.

Comment ça marche avec le prélèvement à la source ?

Dès le 15 janvier 2019, le fisc va verser aux contribuables qui ont donné en 2017 un acompte de 60% de la réduction à laquelle ils ont droit en partant du principe qu’ils auront donné le même montant en 2018. Et en mai 2019, au moment de remplir votre déclaration de revenus 2018, vous devrez indiquer le montant donné en 2018. A partir du 20 juillet 2019, vous recevrez le solde de votre réduction fiscale soit les 40% restants. Les nouveaux donateurs en 2018 qui n’avaient pas fait de dons en 2017 recevront quant à eux l’intégralité de leur réduction fiscale en juillet 2019.

Attention !

Si vous n’avez pas fait de dons en 2018 vous devrez rembourser au fisc l’acompte que vous aurez reçu en janvier 2019 !

Par carole Caillaud