Drogues : un vaccin pour mettre fin à l’addiction à l’héroïne ?

Des scientifiques mexicains ont peut être trouvé un vaccin contre l’addiction à l’héroïne. Testé avec succès sur des souris, il annule le plaisir que ressent le cerveau à chaque injection de cette puissante drogue. Le traitement va être utilisé sur des hommes afin de déterminer s’il pourra être commercialisé.

0
3263
Piqure d'héroïne ©ThinkStock

Drogue puissante et rapidement addictive, l’héroïne est partout dans le monde un véritable fléau. Ses effets dévastateurs pourraient cependant considérablement se réduire grâce à un vaccin qui supprimerait l’effet de plaisir ressenti pas le cerveau à chaque consommation (par injection le plus souvent). Le remède, mis au point par des scientifiques mexicains, a déjà été testé sur des souris rendues dépendantes à cette drogue pour les besoins de l’expérience et s’est révélé tout à fait positif. Les cobayes n’étaient plus accros une fois le vaccin administré.

Le vaccin bientôt testé sur des hommes

Jeudi dernier, la directrice de l’Institut mexicain psychiatrique, Maria Elena Medina, a annoncé que le vaccin serait testé sur des hommes. De la souris à l’être humain, le pas à franchir est énorme mais l’espoir suscité par le traitement est important. En effet, seule la cure de désintoxication permet pour l’instant de guérir sérieusement l’addiction à l’héroïne, et encore, les rechutes sont loin d’être impossibles.

Le vaccin a déjà été breveté aux Etats-Unis et en cas de résultats positifs sur des patients humains, il pourrait être commercialisé. Sur la même lancée, d’autres scientifiques se sont mis à la recherche de traitements pour guerir de nouvelles addictions comme celle à la cocaïne.

Adrien Guiset