Enfants et surpoids : la publicité mise en cause

Une étude américaine confirme que la publicité diffusée à la télévision favorise la prise de poids des enfants.

0
930
Enfants et obésité : la publicité mise en cause ©ShutterStock

L’Assemble nationale a adopté récemment une proposition de loi supprimant la publicité dans les programmes pour enfants de France Télévisions. Et on peut dire que cette mesure est vivement la bienvenue puisqu’une étude menée par des chercheurs de l’université de Yale (États-Unis) viennent de confirmer le lien entre la prise de poids des enfants et la publicité. Les jeunes seraient en effet énormément influencés par les spots sur les produits alimentaires, notamment ceux trop gras, trop sucrés et trop salés. D’ailleurs, lors d’un programme à destination des petits, les annonces sur des gâteaux, des bonbons ou encore sur des céréales (trop sucrées) sont nombreuses. Impossible d’y échapper. 

Des stimulations visuelles puissantes

Pour parvenir à ce constat, les chercheurs, dont les travaux ont été publiés dans la revue Obesity Reviews, ont analysé 45 études regroupant les données médicales de 3 292 volontaires, rapporte Pourquoi Docteur. Ils ont ainsi très vite observé un lien entre l’exposition aux publicités alimentaires et la prise de poids. Ces dernières influenceraient significativement les enfants sur leur alimentation, notamment lorsqu’il s’agit de malbouffe. Mais le plus alarmant, selon les chercheurs, c’est que les stimulations visuelles induites par une publicité seraient presque aussi fortes que les simulations olfactives. Les effets seraient proches de l’exposition à de vrais aliments !

Cette étude n’est pas la première à mettre en évidence cette corrélation. En 2015, l’Institut national de prévention et d’éducation à la santé (Inpes) avait en effet confirmé le lien direct entre le marketing pour les produits alimentaires « peu sains » et les comportements alimentaires des enfants. Pour protéger vos enfants, l’idéal est donc de veiller à ce qu’ils ne passent pas trop de temps devant un écran et de surveiller ce qu’ils regardent.

Lire aussi :

Enfants et écrans : les recommandations à destination des parents

Le sport, c’est bon pour les enfants 

Justine Dupuy