Et si la lumière devenait matière ?

Des chercheurs basés à Londres assurent qu'il est possible de transformer la lumière en matière, ou, plus précisément, des particules de lumière en particules possédant une masse. Aucune expérience n'a pour l'instant été réalisée.

0
1061
Parviendra-t-on a transformer la lumière en matière ? Les auteurs de l'étude pensent qu'il sera possible de réaliser une expérience dans les douze mois à venir. ©ShutterStock

Et la lumière devint matière. C’est le rêve de scientifiques issus de l’Imperial College de Londres. Dans une étude parue le 18 mai dans la revue Nature Photonics, ils affirment avoir conçu un système permettant de transformer des particules de lumière en éléments dotés d’une masse. Pour l’instant, aucun test n’a été effectué pour valider leur hypothèse.

Transformer de la lumière en matière : une expérience à venir ?

Pour parvenir à leurs fins, les chercheurs projetteraient des électrons sur une plaque recouverte d’or. Cette action permettrait de créer un rayon de photons (petites particules issues de la lumière), chargés d’un milliard de fois plus d’énergie que la lumière. Deuxième étape : un laser très puissant, permettant d’augmenter la vitesse des électrons juste en-dessous de la vitesse de la lumière, serait envoyé dans un tube en or percé d’une fente. La lumière obtenue serait aussi vive que celle émise par une étoile. Ensuite, le premier rayon serait dirigé vers le tube pour que les deux faisceaux entrent en collision. Ce choc formerait de nouvelles particules, dotées d’une masse.

Pour le moment, il ne s’agit que de théorie. Les scientifiques pensent qu’il sera possible de réaliser une expérience dans les douze mois à venir. Pour cela, ils pourraient utiliser le laser Omega (États-Unis) ou le laser Orion (Grande-Bretagne). Si le test s’avère concluant, la communauté scientifique réaliserait un pas de géant. Elle pourrait en effet recréer les conditions de formation de l’univers.

Sur le même thème :

Lire aussi : Big Bang – les toutes premières secousses observées !

Lire aussi : ADN – Des scientifiques inventent un nouveau code génétique

Damien Rigat