Finalement, la taxe sur l’essence augmentera

Contrairement à ce qu'avait annoncé le gouvernement, la taxation sur l'essence ne baissera pas en 2016. Pour quelle raison ? La hausse de la taxe carbone pour les carburants prévue de longue date.

0
702
Finalement, les taxes sur les carburants augmenteront ©ShutterStock

Rapprocher la fiscalité entre l’essence et le diesel était une mesure annoncée en octobre dernier par le gouvernement, juste après le scandale des moteurs truqués de Volkwagen. Le prix de l’essence devait baisser d’un centime pour se rapprocher de celui du diesel, qui lui devait augmenter. Pourtant, le gouvernement vient de donner un nouvel exemple de rétropédalage. Le prix de l’essence ne baissera pas mais augmentera. Passer à la pompe ne coûtera pas moins cher. Ce sont les automobilistes qui vont être déçus.

Le ministre des Finances, Michel Sapin, a en effet confirmé ce jeudi 26 novembre une augmentation de 2 centimes par litre des taxes sur le sans-plomb 95, et de 3,5 centimes pour le diesel, à compter du 1er janvier 2016, selon le projet de loi de finances rectificative qui sera voté au Parlement à la fin de l’année. 

La taxe carbone en cause

Cette augmentation est due à  hausse de la taxe carbone pour les carburants (contribution climat énergie) prévue depuis longtemps. « Il y a des votes qui sont intervenus il y a deux ans et qui ont prévu sur plusieurs années une augmentation de ce qu’on appelle la taxe carbone (…) On n’agit pas sur les carburants en pensant à un mois ou une année, il faut penser sur la durée. Il faut comprendre les enjeux sur le plus long terme, il faut consommer moins d’essence », a expliqué Michel Sapin sur BFM TV. Le gouvernement s’était donc précipité en octobre dernier en annonçant des mesures fiscales qui n’allaient pas être tenues.

Seule l’essence qui contient au moins 10% de bioéthanol, donc moins polluant, sera épargné par cette augmentation.

Lire aussi : Essence : 6 astuces pour rouler moins cher

Justine Dupuy