Free Mobile : 8 Français sur 10 prêts à se laisser tenter

Exercice de communication réussi pour Free Mobile qui selon un sondage réalisé par l'institut Gfk pourrait rallier à sa cause 78% des Français ! Une performance.

0
2294
Free Mobile : 8 Français sur 10 prêts à se laisser tenter

Le résultat de cette enquête d’opinion menée par Gfk est étonnant : 8 Français sur 10 souhaitant quitter leur opérateur pour profiter des offres Free Mobile ! Cette étude menée par internet auprès de 1000 Français entre les 12 et 16 janvier dernier alors que Free venait tout juste d’annoncer ses offres met en lumière le désamour des Français avec leurs opérateurs traditionnels. Selon cette même étude une grande majorité de Français considèrent en effet que SFR, Bouygues et Orange les ont pris pour des « vaches à lait depuis des années ». Quand on voit que ceux-ci parviennent à baisser leurs tarifs en un temps record pour s’aligner dans le cas de Bouygues (B&You) et s’approcher pour SFR (Red) et Orange (Sosh) des offres Free Mobile on peut évidemment s’interroger sur le « pourquoi ne pas l’avoir fait plutôt si c’était possible ? ».

 

Free Mobile : un exercice de communication réussi

L’étude menée par Gfk montre aussi l’incroyable efficacité de la communication de Free Mobile : 3 Français sur 5 connaissent le détail de l’offre de l’opérateur ! Il faut dire que l’arrivée de la société de Xavier Niel était attendue et que les possesseurs de téléphone mobile, soit la quasi totalité de la population en France aujourd’hui, guettait avec une impatience non feinte l’offre Free Mobile. Xavier Niel qui a clairement déclaré la guerre à la concurrence tout en ralliant à sa cause une large part de l’opinion publique. L’homme d’affaires lui-même accusait il y a peu les opérateurs de presser les Français « comme des citrons ». Ce qui n’empêche toutefois pas certains sondés (27%) de penser que cette offre low cost réservera de « mauvaises surprises » en termes de couvertures réseau ou de SAV.

 

L’effet Free va-t-il durer ?

A une période où le pouvoir d’achat est une préoccupation centrale l’offre de Free Mobile tombe évidemment à pic et la sa campagne de communication vise juste. L’avenir proche dira si Free Mobile est parvenu à conquérir ce nouveau public enthousiaste alors que 25% des personnes désireuses de rejoindre le camp de Xavier Niel souhaitent tout d’abord attendre la fin de leur période d’engagement chez leur opérateur. Les mois qui viennent seront donc déterminants pour voir si, au-delà de l’effet d’annonce, de cette incroyable machine marketing mise en branle par Free, l’effet Free Mobile saura s’inscrire dans la durée.

La Rédaction