masquer
Téléphonie

Free Mobile perdrait environ 1 000 abonnés chaque semaine

Dossier
Le 25/04/2012 à 17:07:10
Vues : 1399 fois 2 REACTIONS

Le marché de la téléphonie mobile commence à se rééquilibrer. Quelques abonnés Free Mobile, qui avaient cédé à l’engouement, reviennent chez leur opérateur d’origine.

Xaviel Niel peut le confirmer : toute bonne chose a une fin. Après l’engouement des Français pour ses offres, Free Mobile accuse aujourd’hui un recul du nombre d’abonnements et le départ, chaque semaine, de près d’un millier de clients. Du côté des opérateurs historiques (Orange, SFR et Bouygues télécom), on peut enfin souffler. L’arrivée des offres à prix riquiquis de Free, le 10 janvier, avait quelque peu bousculé le marché de la téléphonie mobile. « Pendant la première quinzaine de janvier, il y a eu une vague de demandes de portabilité (pour changer d'opérateur tout en gardant son numéro), mais depuis mi-mars cette vague est bien descendue », a commenté Alice Holzman, directrice du marketing grand public d’Orange.

Free Mobile, victime de ses pannes à répétition

Il faut dire que les pannes de réseau, ayant empêché (et empêchant toujours à certaines heures de la journée !) les utilisateurs de passer des appels, en ont refroidi beaucoup… Près d’un millier d’abonnés quitterait Free chaque semaine pour retourner frapper à la porte d’Orange, SFR ou Bouygues télécom.

La base de clients de Free Mobile continuerait de croître mais à beaucoup plus faible allure que les premières semaines. « Actuellement, le nombre de demandes de portabilité d'Orange vers Free est devenu marginal », précise la directrice d'Orange. « On a un marché plus apaisé en termes de demandes de résiliations et nous sommes revenus à un niveau normal de demandes de portabilité », a-t-elle ajouté.

Le nombre d’abonnés Free est estimé à 2 ou 2,5 millions par les analystes. Fin février, les trois « grands » opérateurs déclaraient avoir perdu près d’un demi-million de clients suite à son arrivée. Mais les chiffres devraient bientôt se rééquilibrer.

Par Thomas Levy

Top articles
2 réactions à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image
  1. avatar
    Publiée le 26/04/2012 à 03:01:00- par Anonyme

    J'adore l'objectivité des journalistes, surtout quand une petite pub sosh trone sous l'article... ^^

    la directrice marketing d'orange balance un chiffre et hop toute la presse sauf les echos reprend betement ce chiffre. 1000 départs par semaine durant la période ou il y a eu des problèmes, lol, vous vous rendez compte de ce que vous tapez comme article derrière avec ça ?

    Vous savez que Free faisait 40000 portabilité jour au départ, evidemment il est aujourd'hui sur un rythme de croisière bien moins élevé puisque pas mal de monde attendait sans engagement au départ. Mais il doit faire plusieurs millier par jour tout de même encore plus depuis qu'il a corrigé ses principaux soucis et qu'il améliore son service tous les jours.

    Alors 1000 départ c'est rien du tout sur une semaine, c'est négligeable, les 3 opérateurs avant l'arrivée de Free faisait 15000 portabilité par jour en moyenne, soit en divisant par 3, 5000 départs de l'un vers l'autres...

    Bref les services marketing des 3 gros vous enfument, avec des reflux de clients, des win-back, la bonne blague, mais ceux qui reviennent ils sont parti à 50 euros et reviennent à 25... ouch ca fait mal...

    Bref un minimum d'analyse serait le bienvenu mais ca semble compliqué pour la presse française, il est vrai que Orange SFR et Bouygues ont une part important des budgets pub sur internet contrairement à free qui économise la dessus, il donc difficile de rester objectif.

  2. avatar
    Publiée le 26/04/2012 à 10:10:36- par Anonyme

    "sauf les Echos" ? pas sûr... http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/tech-medias/actu/0202031572328-un-millier-de-clients-quitteraient-free-mobile-chaque-semaine-316712.php