Free Mobile : tempête de mécontentements

Free Mobile : une qualité de service au rabais? Plus d'un mois après l'afflux sur les offres low cost du 4ème opérateur de téléphonie mobile, Free Mobile, l'heure du premier bilan est venue : plus d'un millier de plaintes ont d'ores et déjà été déposées auprès de l'association de consommateurs UFC-Que choisir.

0
18985
Crédit : PRM/SIPA ©Sipa

Y en aura-t-il pour tout le monde ?

On se souvient de la cohue autour des offres Free Mobile le 10 janvier dernier. Défiant toute concurrence, le nouvel opérateur de l’hexagone sonnait le glas d’une politique de prix plus ou moins officieusement « convenue » entre les 3 opérateurs historiques. Au premier abord conquis par des tarifs clairement avantageux, les freenautes d’antan ou en devenir font le bilan d’un ras-le-bol exacerbé.

En tête de liste, de nombreux clients n’ont toujours pas été contentés. Victime de son succès, Free mobile peine à offrir une ligne à tous ses demandeurs. Alors que certains parlent de déjà plus de 2 millions d’abonnés, ce chiffre engloberait en réalité le nombre total de demandes d’abonnements en cours. A ce jour, d’après une source interne de chez Free, le nombre de lignes ouvertes se situerait plutôt entre 850 000 et 1 millions d’abonnés. Ce qui laisse supposer encore de longs jours d’attente pour les demandes en cours d’instruction…

Outre le nombre de dossiers en souffrance, s’ajoutent des retards de livraison des cartes à puce qui ne sont pas sans rappeler les semaines voire les mois d’attente pour la Box de la marque éponyme il y a quelques temps.

Une autonomie « low cost » des batteries

Les batteries des smartphones sont mises à rude épreuve. Le tout frais tout frêle réseau de Free Mobile, encore une fois victime de son succès et sûrement par manque d’anticipation, n’arrive pas à contenter les usagers du tout illimité. Le réseau étant sans cesse surchargé, les mobiles peinent à se fixer aux antennes relais ce qui a pour conséquence de diminuer sérieusement l’autonomie des batteries. Certains rapportent une durée d’utilisation de leur smartphone divisé par deux ! L’antenne des mobiles ne cessant de rechercher les relais afin de s’y fixer, cette opération énergivore a vite fait de consommer la pile des portables concernés.

Cartes à puce au fonctionnement aléatoire

Autre écueil rapporté : les cartes SIM. Jonglant sur deux types de cartes à puce (première et deuxième génération) les nouveaux freenautes mobiles se plaignent pour certains d’une incompatibilité de leur carte SIM avec leur appareil. Il semblerait que ce soit les cartes de seconde génération, pourtant plus performantes sur le papier, qui bloqueraient un certain nombre de contenus et d’options, voire ne fonctionneraient pas du tout sur certains mobiles.

Le SAV Free Mobile fidèle à la Free réputation

Enfin, le Service Après Vente Free Mobile ne parvient pas à étancher les demandes incessantes de ses (trop) nombreux clients enquiquinés par tant de soucis. On se souvient de la réputation qui n’est plus à faire du SAV Free box depuis l’offre originelle il y a quelques années jusqu’à la récente Freebox Revolution. Le SAV reste le talon d’Achille de la société Free : délais d’attente incroyablement longs (des clients rapportent plus de 20 minutes d’attente par appel pour aboutir sur un message les informant qu’en raison d’un trop grand nombre d’appels celui-ci ne peut aboutir) personnel au bout du fil peu ou prou compétent pour répondre aux désidératas des clients ou réponses nébuleuses et évasives sont le lot quotidien des témoignages de nombre de freenautes sur les différents forums créés à cet effet.

Au final, pour profiter pleinement des offres low cost de Free Mobile mieux vaut se munir d’une bonne dose de patience. D’autant que certains opérateurs dégainent depuis quelques jours de nouvelles offres plus ou moins agressives afin de tenter de stopper l’hémorragie des résiliations.

Julien S.