Gaspillage alimentaire : les doggy bags recommandés au restaurant

Depuis le 1er janvier, les restaurants peuvent proposer à leurs clients un doggy bag. Cette petite boîte n'est pas obligatoire mais vivement recommandée.

0
1021
Gaspillage alimentaire : les doggy bags obligatoires au restaurant ©ShutterStock

Adopté depuis de nombreuses années dans plusieurs pays, le doggy bag fait timidement son apparition en France. Encore boudé jusqu’ici, ce petit sac bien pratique pourrait toutefois entrer dans nos habitudes. Depuis le 1er janvier dernier, le doggy bag est recommandé, mais non obligatoire. Nous avions annoncé qu’il était devenu obligatoire mais l’Union des métiers des industries et de l’Hôtellerie (UMIH) a précisé dans un communiqué qu’il y avait eu une confusion entre le tri sélectif, qui lui est obligatoire pour les établissements produisant plus de 10 tonnes de biodéchets par an, et le doggy bag.

Ainsi, si vous n’avez pas fini un plat, les restaurateurs pourront vous proposer, sans obligation, un doggy bag, un boîte où vous pourrez emporter chez vous les restes de votre assiette. L’objectif logique : réduire de moitié les déchets alimentaires d’ici à 2025.

Des réticences en France

Reste à savoir si le doggy bag séduira les consommateurs français car, en effet, certaines réticences persistent : un sentiment d’être radin ou encore des craintes sanitaires.

Cette année, parmi vos bonnes résolutions, n’hésitez plus à demander un doggy bag, même lorsque vous irez dîner dans un petit restaurant de quartier. Qu’il soit obligatoire ou non, le doggy bag doit devenir une habitude à prendre. Ne gâchez plus, emportez ! Vous participerez davantage à la lutte contre le gaspillage alimentaire.

Lire aussi : 

Gaspillage alimentaire : comment conserver ses aliments plus longtemps ? 

Les astuces pour éviter le gaspillage alimentaire 

Justine Dupuy